dimanche 26 mai 2019
Accueil / Tic & Telecoms / Nigeria: l’ONSA s’associe à la NCC pour réduire le flux d’entrée de mobiles contrefaits dans le pays

Nigeria: l’ONSA s’associe à la NCC pour réduire le flux d’entrée de mobiles contrefaits dans le pays

Nigeria: l’ONSA s’associe à la NCC pour réduire le flux d’entrée de mobiles contrefaits dans le pays
Carte mère, plaquette, coque… Bref tout est emmené au centre de tri, séparé selon les catégories, emballé dans des sacs de 100 kg chacun, avant leur exportation vers… l’Europe

Le Bureau du conseil à la sécurité nationale (ONSA), la Commission des communications du Nigeria et plusieurs autres agences gouvernementales, ont formé un comité spécial chargé de combattre l’entrée sur le territoire national de téléphones mobiles et appareils numériques contrefaits.

Lors de l’inauguration de cette entité, le 21 février 2019, Umar Garba Danbatta, le vice-président exécutif de la NCC, a déclaré que l’objectif de cette association est de veiller à ce que tous les appareils utilisés dans l’industrie des télécommunications soient conformes aux normes et spécifications convenues.

L’impact sur le marché télécoms se traduira par une amélioration de la sécurité des consommateurs dont la protection des données et des communications est mise à mal avec des équipements en dessous des normes réglementaires.

Il s’agira également de protéger les recettes fiscales de l’Etat qui sont mises en danger par les commerçants de ces appareils non conformes qui les font entrer sur le territoire par des voies détournées.

En 2017, le Nigeria estimait à près de 2 milliards de dollars US, les pertes annuelles de revenus dues aux appareils télécoms et TIC contrefaits.

Pour le ministre des Communications, le comité de surveillance formé par l’ONSA, la NCC et les autres agences gouvernementales, va véritablement contribuer à l’assainissement du marché national.

agence ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut