Accueil / Développement / Nigeria: Olam étend son appétit au segment de l’alimentation animale

Nigeria: Olam étend son appétit au segment de l’alimentation animale

Nigeria: Olam étend son appétit au segment de l’alimentation animale

Au Nigéria, le trader singapourien investit dans l’alimentation animale. En effet, le groupe vient d’annoncer l’injection d’environ 150 millions de $ dans la construction d’une écloserie, de fermes, et de deux usines d’alimentation pour le bétail. Ce financement devrait faire du projet, le plus grand du pays en matière d’alimentation animale.

Les Etats de Kaduna et de Kwara accueilleront ces infrastructures. Le premier hébergera, l’écloserie, les fermes et une provenderie tandis que le second abritera une usine de fabrication d’aliment pour la volaille et le bétail.

Pour la compagnie, cet investissement contribuera au renforcement de son réseau d’approvisionnement auprès des producteurs locaux et au développement de filière comme la volaille.

Il faut souligner que cet investissement s’intègre parfaitement aux autres projets d’Olam au Nigéria, puisque le son de blé produit par sa filiale BUA Nigeria (détenue via Amber Foods) qui est le numéro deux du pays sur la céréale, sera réutilisé dans ce nouveau projet d’alimentation animale.

L’objectif affiché par le Singapourien est de «réduire la dépendance du pays aux importations», précise Venkataramani Srivathsan (photo), le principal responsable de ces opérations africaines. Et de poursuivre en déclarant : «Cette nouvelle entreprise dans l’alimentation animale est un partenariat gagnant-gagnant pour Olam et le Nigéria. La qualité de la viande produite localement souffre du problème de bons aliments pour le bétail, de l’accompagnement des producteurs et de la disponibilité d’un cheptel jeune. Cependant, la consommation est destinée à progresser.»

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut