jeudi 23 mai 2019
Accueil / Finances / Nigeria : performances en hausse pour UBA au cours du premier trimestre 2019, soutenues par les revenus des bons du trésor

Nigeria : performances en hausse pour UBA au cours du premier trimestre 2019, soutenues par les revenus des bons du trésor

Nigeria : performances en hausse pour UBA au cours du premier trimestre 2019, soutenues par les revenus des bons du trésor

Le groupe bancaire nigérian United Bank for Africa (UBA) a débuté l’année 2019 avec des revenus d’intérêts de 98,5 milliards de nairas. Une performance en hausse, bien que l’on ait noté que le volume de ses prêts à la clientèle et des investissements sur les titres, a reculé dans son bilan.

La banque qui est cotée sur le Nigerian Stock Exchange, doit cette évolution des choses, à de meilleurs rendements sur ses placements dans des bons du trésor. Ils lui ont généré un revenu supplémentaire de 8 milliards de nairas, diluant un peu la baisse de 3 milliards de nairas sur les revenus des obligations.

Dans la deuxième ligne de performance de ses activités, la progression de 4,4 milliards de nairas en dépenses d’intérêts, s’est neutralisée avec une amélioration équivalente des revenus de frais et de commissions. Dans ces conditions, le bénéfice avant impôts est ressorti à 30,1 milliards de nairas et le bénéfice net a été de 28,6 milliards de nairas (79,4 millions $).

En marge de cette amélioration de sa marge nette, le premier trimestre aura aussi été marqué par une situation de plus-value potentielle sur les fonds propres des actionnaires. Pour la partie qui est rapportée sur le compte de résultats financiers, cette progression est légèrement en hausse à 11,9 milliards de nairas.

Sur la Bourse de Lagos, les investisseurs semblent avoir salué cette performance. Le cours de l’action UBA a terminé la journée du 24 avril sur une progression de 2,4%. Elle affiche ainsi une progression continue depuis le 17 avril 2019. Mais la banque doit encore convaincre. Sa valeur actuelle de 7 nairas par action est encore loin de son plus haut niveau des 52 dernières semaines de 11,9 nairas.

Idriss Linge

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut