Accueil / Mines & Energies / Nigéria : Shell lève la force majeure sur le terminal Bonny Light

Nigéria : Shell lève la force majeure sur le terminal Bonny Light

Nigéria : Shell lève la force majeure sur le terminal Bonny Light

Lundi, Shell a annoncé que la force majeure déclarée le 13 juillet dernier sur son terminal de Bonny Light a été levée le 19 octobre à 12 heures, heure locale, rapporte Natural Gas World.

Pour rappel, les activités du terminal ont été suspendues suite à la fermeture de la ligne principale Nembe Creek par l’exploitant Aiteo. Cette levée de force majeure survient après celle du Forcados en juin 2017 après 17 mois hors-service. Il n’y a donc plus d’obstacles au plein déroulement des opérations de production d’or noir au Nigéria.

Les attaques menées par les militants contre les installations nigérianes de transport de brut ont fait chuter la production pétrolière à son plus bas niveau en 30 ans au troisième trimestre de 2016, soit seulement 1,25 million de barils par jour et à 1,15 million de barils par jour en août 2016.

Selon l’AIE, la production nationale moyenne nationale de pétrole pour les mois d’août et de septembre a atteint 1,66 million de barils par jour. Le pays a annoncé qu’il souhaite atteindre 1,8 million de barils par jour pour participer aux efforts visant à évacuer la surabondance de l’offre mondiale, étant donné qu’il bénéficie d’une extension de la réduction de la production.

Olivier de Souza
agence ecofin

Aller en haut