Accueil / Mines & Energies / Nigéria : Shoreline Group a annoncé le licenciement de 700 employés

Nigéria : Shoreline Group a annoncé le licenciement de 700 employés

Nigéria : Shoreline Group a annoncé le licenciement de 700 employés

Au Nigéria, Shoreline Group, un producteur de pétrole, a annoncé le licenciement de 700 employés et l’arrêt de son plan d’émission de 500 millions d’euro-obligations à cause de la baisse soutenue des cours mondiaux du pétrole.

C’est ce qu’a déclaré Kola Karim (photo), premier responsable de l’entreprise selon des propos rapportés par The Punch. En fait, à la mi-2015, l’entreprise a effectué un road-show international aux Etats-Unis et au Moyen-Orient pour lever des fonds afin de développer ses affaires à travers l’Afrique. L’objectif était d’obtenir jusqu’à 500 millions de dollars sur cinq ou sept ans afin d’acheter des actifs pétroliers et gaziers dans toute l’Afrique.

Mais avec le prix du baril à moins de 30 dollars, le dirigeant pense que réduire les effectifs de 35% de l’entreprise (soit 700 emplois sur 2000) serait la meilleure alternative pour faire face et pour «survivre aux conditions difficiles du marché».

«L’an dernier, nous tablions sur un prix du baril à 60 dollars pour les cinq prochaines années et peu après notre road-show, le marché du pétrole a commencé à s’enfoncer très rapidement. Maintenant, nous allons attendre jusqu’à la fin du premier trimestre pour voir comment les choses vont évoluer», a précisé le dirigeant.

Shoreline Group est l’une des nombreuses entreprises qui ont des actifs dans la région du Delta du Niger, très riche en pétrole. Parmi les entreprises qui opèrent dans la région, on peut citer: Shell, Eni, Total, Royal Dutch etc.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut