Accueil / Auto & Transports / Nissan: bénéfice net semestriel en baisse de 13% à cause du yen fort

Nissan: bénéfice net semestriel en baisse de 13% à cause du yen fort

Nissan: bénéfice net semestriel en baisse de 13% à cause du yen fort

Tokyo (awp/afp) – Le constructeur d’automobiles japonais Nissan a annoncé lundi un bénéfice net en baisse de 13,3% au premier semestre, citant le regain du yen ainsi que des incertitudes au Japon et dans les marchés émergents, mais il a maintenu ses prévisions annuelles à l’identique.

Au cours des mois d’avril à septembre, Nissan, dont le français Renault est le premier actionnaire, a dégagé un profit de 282,4 milliards de yens (2,4 milliards d’euros au taux de change retenu par le groupe), sur des ventes en repli de 10,3% à 5.321 milliards de yens (45 milliards d’euros).

Dans un communiqué, le PDG Carlos Ghosn s’est cependant félicité de “solides résultats malgré les vents contraires des devises et des défis persistants au Japon et dans les pays émergents”.

Le bénéfice d’exploitation a chuté de 14% à 339,7 milliards de yens, mais à taux de change constants, il ressort en hausse de 31,5%, a ainsi précisé la firme de Yokohama (banlieue de Tokyo).

Sur la période, elle a écoulé 2,61 millions d’unités, un peu moins qu’un an plus tôt (-0,1%). Le recul est particulièrement prononcé au Japon (-20,2%), sous le coup de la suspension des ventes de mini-voitures Dayz/Dayz Roox fabriquées par son partenaire Mitsubishi Motors après la révélation d’un scandale de falsification de données.

Aux Etats-Unis, point fort du groupe, Nissan a enregistré une croissance de 3,7% grâce à ses véhicules Altima, Rogue et Maxima, mais le marché américain, après des années record, a atteint “un sommet”, a rappelé Hiroto Saikawa, nouveau co-PDG de Nissan, lors d’un point presse.

En Chine, premier marché automobile mondial, la progression a été similaire (+3,8%). En Europe (-1,4%), en revanche, le tableau a été assombri par “des difficultés en Russie”, où les ventes ont dégringolé de 30%.

Dans les marchés émergents, M. Saikawa a fait état de performances décevantes en Inde, en Thaïlande et en Indonésie, tout en notant “des signes progressifs de reprise au Brésil”.

Pour l’ensemble de l’exercice qui s’achèvera fin mars 2017, Nissan espère toujours faire progresser légèrement son bénéfice net à 525 milliards (+0,2%). Le bénéfice d’exploitation devrait pour sa part décliner de 10,5% à 710 milliards de yens, après une augmentation de 34,6% en 2015-16.

Le constructeur souhaite par ailleurs accroître ses ventes en volume de 3,3% à 5,6 millions d’unités. Son chiffre d’affaires est attendu en petite baisse (-3,2%), à 11.800 milliards de yens.

afp/rp
romandie

Aller en haut