Accueil / Finances / NOMINATIONS : Le sénégalais Makhtar Diop est nommé vice-président de la Banque Mondiale pour les Infrastructures

NOMINATIONS : Le sénégalais Makhtar Diop est nommé vice-président de la Banque Mondiale pour les Infrastructures

NOMINATIONS : Le sénégalais Makhtar Diop est nommé vice-président de la Banque Mondiale  pour les Infrastructures

Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique depuis mai 2012, Makhtar Diop, vient d’être porté à la tête de la Vice-présidence de la Banque Mondiale pour les infrastructures. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er juillet 2018.

[related_post themes="flat"] Après six ans à la tête de la Région Afrique, où il gérait un portefeuille d’un montant de 70 milliards de dollars, Makhtar Diop vient d’être nommé vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures. Cette vice-présidence regroupe les domaines du transport et de l’économie numérique, de l’énergie et du secteur extractif ainsi que le financement des infrastructures et les partenariats public-privé (PPP).

À ce poste stratégique, nouvellement créé, Makhtar Diop sera chargé des investissements de la Banque au niveau mondial dans le domaine des infrastructures et de développer des solutions durables pour combler le déficit en infrastructures dans les pays en développement et les pays émergents.

Économiste de formation, M. Diop a démarré sa carrière dans le secteur bancaire avant de rejoindre le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale ensuite. Il possède également une longue expérience du secteur privé. Il a par ailleurs occupé des fonctions gouvernementales, notamment en tant que ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal. Dans les années 1980, Makhtar Diop a joué un rôle déterminant dans l’adoption de réformes structurelles importantes qui ont contribué à stimuler la croissance du Sénégal à long terme.

De 2009 à 2012, M. Diop a occupé le poste de directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Brésil, où il a géré le plus gros portefeuille-pays de l’institution. C’est sous sa direction que la Banque mondiale a aidé le Brésil à financer des travaux d’infrastructure majeurs. De fait, l’amélioration de la qualité de ses infrastructures de transport ont permis à la ville de Rio de Janeiro d’être sélectionnée pour accueillir les Jeux olympiques de 2016. Avant d’assumer ces fonctions, M. Diop a été tour à tour directeur de la stratégie et des opérations pour l’Amérique latine et les Caraïbes et directeur du secteur finances, secteur privé et infrastructure de cette même région. Entre 2002 et 2005, Makhtar Diop était directeur des opérations pour le Kenya, l’Érythrée et la Somalie, basé à Nairobi.

En 2017, il a été désigné comme l’un des 100 Africains les plus influents du monde, reconnu pour son leadership dans le domaine du développement économique et social.

La Rédaction

Aller en haut