Accueil / Bourse / NSIA serait elle en panne d’arguments pour convaincre le marché à quelques jours de son introduction en Bourse ?

NSIA serait elle en panne d’arguments pour convaincre le marché à quelques jours de son introduction en Bourse ?

NSIA serait elle en panne d’arguments pour convaincre le marché à quelques jours de son introduction en Bourse ?

Dans une récente livraison d’un média en ligne, nous apprenions qu’une certaine polémique se faisait autour d’un éventuel rachat d’actions du titre CBIBF par le groupe bancaire ivoirien NSIA.
Pourtant une source proche du groupe Coris contactée, a vigoureusement démenti cette information purement diffamatoire. « C’est avec surprise que nous l’apprenions aussi. Le Titre CBIBF se porte bien avec d’excellentes perspectives. Il n’y a aucune raison qui pourrait justifier une cession d’actions » s’est étonné notre source.
Qu’en est-il en réalité ? Des explications d’une autre source bien introduite dans le milieu boursier, le groupe bancaire ivoirien NSIA s’organise en ce moment pour son introduction en Bourse. Seulement « le prix proposé est à 50% plus cher que l’action Coris avec des fondamentaux beaucoup moins promoteur. Le nominal de 5000 de Coris Bank International a été côté à 30 000 FCFA. NSIA propose le même nominal à 45 000 FCFA. » La même source précise cependant l’évidence qu’après sondage du marché, le groupe NSIA a pris peur de l’échec de leur opération. Ces rumeurs fallacieuses s’apparentent à une manœuvre pour tromper le marché a-t-confié.
Au titre de l’exercice clos de 2016, en termes de rentabilité Coris Bank International a observé ses fonds propres renforcés à plus de 90 milliards de francs CFA avec des réserves conséquentes. La banque a aussi réalisé des résultats forts appréciés avec un Total Bilan de 885 milliards en croissance de 32% faisant de Coris Bank International la première banque au Burkina Faso.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Aller en haut