Accueil / Tic & Telecoms / Onatel, filiale burkinabe de Maroc Telecom: bon cru

Onatel, filiale burkinabe de Maroc Telecom: bon cru

Onatel, filiale burkinabe de Maroc Telecom: bon cru

Une belle moisson pour ONATEL- SA qui a engrangé un chiffre d’affaires au 30 juin 2015 de 72,2. Mds Fcfa contre 66,4 Mds à la clôture de son exercice 2014 à la même période. L’opérateur affiche ainsi une progression de 9% tirée par les revenus générés de son trafic sortant prépayé et de l’international entrant. Détails

Selon des informations parvenues aux Afriques, la filiale du groupe Maroc Telecom a fait fine bouche au 31 juin 2015 avec une forte croissance de son chiffre d’affaires qui est passé de 66,4 milliards de Fcfa à 72,2 Mds . Cette croissance s’explique selon les autorités du groupe par les revenus générés du trafic sortant prépayé, et de l’international entrant . Son résultat d’exploitation s’établit à 17,2 Mds ( en progression de 42% ) par rapport à juin 2014.

Tandis que le résultat des activités ordinaires est en hausse de 44% soit 16,3 Mds Fcfa contre 11,3 Mds. Le résultat net ressort près de 11,1 Mds Fcfa contre 7,4 Mds Fcfa en juin 2014.


 

Développement soutenu de la base :


 

Ces trois dernières années, ONATEL SA est passé à la vitesse supérieure avec la poursuite des investissements en termes de modernisation et d’expansion de son réseau. Le segment mobile maintient la croissance de l’activité avec 6,4 millions de clients, en progression de 18% par rapport à 2014. Celui de client fixe et mobile est monté à 6,5 millions de clients au 30 juin 2015.

Les parcs Fixe et internet ont enregistré des baisses respectives de 7% et de 14% sous l’effet de la concurrence du mobile au Burkina Faso, font remarquer les dirigeants de la compagnie.

Signalons que les comptes de ONATEL – SA au 30 juin 2015 ont été certifiés par les cabinets Sofidec et Seccapi. Le Groupe Maroc Telecom ( 51% ) et l’état du Burkina Faso ( 26% ) sont les actionnaires de référence de la filiale.

Par Ismael Aidara, Rédacteur en chef
lesafriques.com

Aller en haut