Accueil / Développement / Optique : Alain Afflelou ambitionne de couvrir toute l’Afrique à partir du Maroc

Optique : Alain Afflelou ambitionne de couvrir toute l’Afrique à partir du Maroc

Optique : Alain Afflelou ambitionne de couvrir toute l’Afrique à partir du Maroc

Pour développer son business en Afrique qui ne représente que 2,5% de son chiffre d’affaires global, le groupe Alain Afflelou renforce sa présence au Maroc avec 45 magasins sur les trois prochaines années. Une plateforme destinée à approvisionner les pays francophones sera installée dans le Royaume.

 

Le Maroc est la porte naturelle vers l’Afrique. C’est pourquoi le groupe Alain Afflelou a décidé d’y développer son business et de faire du Royaume une plateforme vers les pays de l’Afrique francophone. Techniquement, une structure «Alain Afflelou Afrique» est en cours de création. Elle démarrera officiellement en septembre 2017. «Aujourd’hui, la taille du marché nécessite une structure Afrique. Il ne s’agit pas d’une unité de production, mais de commercialisation à partir de laquelle se font les exportations vers les autres pays du continent. La production de nos lunettes se fait à hauteur de 90% en Asie et 10% en France», explique Frédéric Poux, président du directoire du groupe français, qui met l’accent sur l’importance du marché marocain pour son groupe. «En dépit de la forte concurrence de l’informel dans notre secteur, il y a une demande qui se confirme, notamment en raison du vieillissement de la population».

Le groupe Alain Afflelou, très présent depuis 2002 sur le marché de l’optique, se lance également dans la correction auditive à travers l’enseigne Afflelou Acousticien. En septembre 2017, il ouvrira, à Rabat, Afflelou Optique Acoustique, premier magasin franchisé Afflelou Acousticien. «Nous sommes encouragés par le taux de couverture proposé par les assureurs au Maroc. Soit 5 000 DH par oreille, ce qui rend tout à fait possible l’équipement des personnes atteintes d’une défaillance à ce niveau. L’équipement auditif est facturé 7000 DH/oreille. Nous lançons, comme sur le marché européen, une offre intéressante : le deuxième appareil pour 10 DH de plus», dit le PDG du groupe qui annonce par ailleurs une deuxième ouverture à Rabat. Il s’agit d’un magasin ombrelle, géré par un franchisé français, qui regroupera les offres optique, acoustique et solaire de l’enseigne, et ce, à partir de 2018. Il est prévu l’ouverture de 10 à 12 autres magasins Afflelou Optique Acoustique dans les principales villes du pays. Présente au Maroc depuis 2002 avec l’ouverture du tout premier magasin à Tanger, l’enseigne française est aujourd’hui, selon son patron, bien positionnée sur le marché de l’optique. Et ceci, poursuit-il, grâce, d’une part, à l’accessibilité des prix, et, d’autre part, à l’innovation et à l’écoute des besoins locaux.

L’enseigne compte 23 magasins au Maroc

Aucun chiffre sur l’activité au Maroc. L’enseigne se contente de préciser que «son taux de pénétration du marché marocain est intéressant et sera amélioré grâce aux ouvertures et à la diversification de l’offre». Aujourd’hui, Alain Afflelou est présent sur le premium ainsi que sur le segment des bas prix. Il a en effet racheté, en 2015, Optical Discount qui était déjà présent au Maroc. Ce qui lui a permis d’offrir des lunettes à bas prix à travers sept points de vente Optical Discount qui proposent une réduction de 50% sur toute l’année. Les prix sont 10 à 15% moins élevés qu’en Europe et se situent autour de 2 000 DH. Outre le prix, l’enseigne lance simultanément toutes ses collections en Europe et au Maroc. A titre d’exemple, le dernier modèle est disponible au Maroc depuis trois mois. Il s’agit de «Smart Tonic», lunettes légères (10 g) équipées d’un aimant permettant de fixer divers clips (solaire, filtre lumière bleue, 3D, protection contre grand ensoleillement, précision et night drive). Le pack disponible comprend les lunettes et deux clips au choix à 1 600 DH. Les clips sont vendus à part à 250 DH chacun.
Parallèlement à son plan de développement au Maroc, le groupe Alain Afflelou a conçu une stratégie de développement sur l’Afrique et le Maghreb. «Sur un chiffre d’affaires de 765 millions d’euros, l’Afrique représente 2,5%.

C’est dire toutes les opportunités de développement existantes sur ce continent. A l’heure actuelle, le groupe dispose déjà de 3 magasins en Côte d’Ivoire, un au Sénégal et deux au Burkina Faso».

Pour ce qui est du Maghreb, l’opticien français a trois boutiques en Tunisie et deux en Algérie où une troisième sera ouverte en septembre prochain à Oran. Son objectif est d’avoir, à l’horizon 2020, un réseau de 100 points de vente sur le continent, dont 45 dans le Royaume. «Le Maroc constitue une base stratégique pour le développement de nos activités en Afrique francophone et au Maghreb. D’ailleurs, c’est le pays qui nous a permis d’exister en Afrique et nous comptons capitaliser sur cet atout», conclut Frédéric Poux.

Aziza belouas /
lavieeco

Aller en haut