Accueil / Finances / Oragroup vise 2 millions de nouveaux clients d’ici 2022, grâce à la banque digitale

Oragroup vise 2 millions de nouveaux clients d’ici 2022, grâce à la banque digitale

Oragroup vise 2 millions de nouveaux clients d’ici 2022,  grâce à la banque digitale

D’ici à l’horizon 2022, Oragroup, le groupe bancaire dont le siège se trouve à Lomé veut conquérir de nouveaux clients   (2 millions), grâce à  ses offres  digitales. A déclaré Binta Touré Ndoye, la patronne du groupe lors d’une récente sortie.

Oragroup est l’un des groupes bancaires dont les résultats cette année ont été les plus satisfaisants. Selon ses premiers dirigeants, la banque a un bilan au-delà des 2000 milliards CFA et compte plus de 430 000 clients à ce jour. Mais, le groupe sous le leadership de sa directrice Binta Touré Ndoye veut aller encore loin en mettant davantage l’accent  sur la digitalisation de ses services.

L’Afrique subsaharienne est la région du monde où le taux de bancarisation est le plus faible dans le monde. Il est actuellement situé entre  10 et 20% en fonction des pays. Mais, selon les analystes, la banque digitale, et en particulier  la banque mobile peut permettre d’améliorer le taux de bancarisation et booster la croissance du secteur avec de nouvelles offres adaptées aux nouvelles habitudes des consommateurs, aujourd’hui impactés par le développement de la téléphonie mobile. C’est dire qu’aujourd’hui, la banque digitale est le créneau  porteur qu’aucune banque ne peut négliger.

2 millions de nouveaux clients d’ici 2022 est un objectif réaliste et réalisable pour Oragroup, quand on sait que plus de la majorité des populations en Afrique  a un téléphone portable et que, de plus en plus de consommateurs adoptent les services  bancaires mobiles. Oragroup  qui a annoncé il y a quelques jours sa très prochaine entrée  à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), peut atteindre ses objectifs en ajoutant d’autres services digitaux à la panoplie d’offres qu’elle a déjà mis à la disposition de ses clients.

« La digitalisation permet de faire un bond phénoménal en donnant accès aux services financiers aux populations défavorisées et les plus reculées », a déclaré Binta Touré Ndoye.

A ce jour, avec la digitalisation, Oragroup a mis à disposition des clients, des cartes qui sont des prémices de la banque digitale pour permettre à ses clients de faire des transactions diverses. Ou encore, de réaliser leurs opérations à partir de leur PC, sans se déplacer vers les agences.

Rachidou Zakari, Lomé

Ecodafrik.com

Aller en haut