Accueil / Tic & Telecoms / ORANGE BANK : 5 FONCTIONNALITÉS QUI EN FONT LA BANQUE DES GEEKS

ORANGE BANK : 5 FONCTIONNALITÉS QUI EN FONT LA BANQUE DES GEEKS

ORANGE BANK : 5 FONCTIONNALITÉS QUI EN FONT LA BANQUE DES GEEKS

Dernière née des banques en ligne, Orange Bank ne révolutionne pas les usages mais dote son offre des meilleures technologies du moment.

Lancée en grande pompe jeudi 2 novembre, Orange Bank est une belle réussite en termes de facilité d’usage et d’ergonomie. L’appli est réussie graphiquement et joue dans la cour des meilleurs (N26, BforBank et ING notamment). Tout a été conçu pour que votre smartphone soit au centre de votre expérience utilisateur : vous pouvez consulter votre solde, augmenter vos plafonds et ajouter des bénéficiaires pour faire des virements. Rien de nouveau, mais de nombreuses banques vous obligent à vous rendre sur la version ordinateur de leur site pour effectuer ces démarches.

Les tarifs sont compétitifs et nous avons consacré un grand comparatif si vous comptez opter pour une banque en ligne. Concernant l’aspect technologique, Orange Bank se classe à nos yeux parmi les plus innovantes, notamment grâce à l’accent mis sur ces cinq points :

1. Paiement mobile

Outre le paiement sans contact de sa carte bancaire, Orange Bank gère le paiement mobile via les smartphones équipés d’une puce NFC. L’opérateur a noué un partenariat avec Apple et tous les smartphones du constructeur sont compatibles à partir de l’iPhone 6 (2014). Concernant les utilisateurs Android, Orange vous impose d’être client mobile chez eux pour en profiter. Le plafond de paiement a été fixé à 600 euros par mois.

2. Solde instantané

Orange ne l’a pas inventé, mais ses clients seront ravis d’en disposer. Le solde instantané permet de consulter à tout moment l’état de son compte bancaire sans avoir à se soucier des opérations en cours de traitement. Son concurrent N26 capitalise aussi sur cette fonctionnalité (mais n’autorise ni les découverts ni les dépôts de chèque). En revanche, les banques traditionnelles sont à la traîne à cause de la complexité de leurs systèmes d’information.

3. Envoi d’argent par SMS

Les adeptes des solutions de paiement comme Lydia (une appli qui permet d’envoyer de l’argent via le smartphone) apprécieront de pouvoir faire un virement à n’importe qui en entrant simplement le numéro de téléphone du bénéficiaire. Ce dernier recevra alors un SMS dans lequel il sera invité à renseigner son code IBAN afin de recevoir les fonds. Si aucune action n’est réalisée dans les sept jours, le virement sera alors annulé.

4. Blocage temporaire de la carte

Qui ne s’est jamais retrouvé face à ce dilemme : faire opposition immédiatement ou se laisser le temps de retrouver sa carte bancaire ? Orange Bank propose une option intermédiaire qui consiste à bloquer sa carte temporairement par un simple clic dans l’appli. Si le client souhaite ensuite faire opposition, il devra respecter la procédure normale en appelant un numéro spécial. On peut également paramétrer le code secret de sa future carte à cet endroit là.

5. Une intelligence artificielle qui répond à beaucoup de questions

Orange axe une partie de sa communication sur son conseiller virtuel disponible 24h/24h et sept jours sur sept. Il se présente dans une fenêtre de discussion instantanée au coeur de l’appli. Nous l’avons testé et il répond de manière efficace aux questions simples que l’on peut se poser à propos de sa banque (commission sur un retrait à l’étranger, désactiver le paiement mobile, etc.).

Baptisé “Djingo”, le logiciel s’appuie en réalité sur Watson, l’intelligence artificielle d’IBM. Pour l’instant il est impossible d’effectuer des tâches à la demandes du client (virement, épargne, etc.), mais l’opérateur assure que ces options sont dans les tuyaux. Gare toutefois si un conseiller humain doit prendre le relais : cinq euros vous seront facturés si vous auriez pu résoudre votre problème seul.

capital

Aller en haut