Accueil / Tic & Telecoms / Orange pousse les objets connectés en entreprise

Orange pousse les objets connectés en entreprise

Orange pousse les objets connectés en entreprise

L’opérateur historique lance deux offres à destinations des entreprises.Il poursuit le déploiement de son réseau LoRa pour l’Internet des objets.

L’Internet des objets (IOT) sera l’un des axes majeurs de développement d’Orange dans les années à venir. L’opérateur historique français propose déjà moult montres, bracelets et autres ampoules ou thermostats connectés dans ses boutiques à destination du grand public. Désormais, c’est au segment des entreprises, beaucoup plus lucratif, qu’Orange veut s’adresser. « Nous rentrons dans une phase d’industrialisation de nos offres. Jusqu’ici nous étions dans l’innovation partenariale », explique Thierry Bonhomme, directeur exécutif d’Orange Business Services.
Mercredi, l’opérateur a ainsi annoncé le lancement de deux offres pour les professionnels. L’une, baptisée « Live Objects », a vocation à permettre de relier les machines et objets de l’entreprise au système d’information. Une entreprise qui choisit, par exemple, un détecteur de fumée certifié par Orange, se voit proposer par l’opérateur une solution de connectivité. Elle peut aussi s’appuyer sur une plate-forme qui collecte et héberge les données issues du détecteur de fumée. C’est une chose d’avoir des données, cela en est une autre de savoir les analyser ou les monétiser. C’est ce que permet l’autre offre, « Flexible Data », un service à la carte qui transforme les données pour le business des entreprises. Orange est aujourd’hui gestionnaire de « data » de plus de 8 millions d’objets.
« Nos clients sont très multitaille. Nous souhaitons mieux nous adresser au marché des PME. Ces entreprises ont besoin de plates-formes mutualisées », estime Mari-Noëlle Jego-Laveissière, directrice exécutive innovation, marketing et technologies d’Orange. L’opérateur télécom compte plusieurs centaines de clients dans l’IOT sur les 2 millions de clients potentiels dans les PME en France.

17 agglomérations touchées d’ici le début 2016.

Industrie naissante, l’IOT est promise à de beaux jours. McKinsey estime à plus de 6.000 milliards de dollars son poids sur l’économie mondiale en 2025. Pour l’heure, Orange table sur 600 millions d’euros de revenus d’ici à 2018. Le juteux marché entreprise devrait contribuer pour plus de la moitié de ce montant. Toutes confrontées à la problématique du « tous ubérisés, et quand ? », les entreprises comprennent de plus en plus qu’il faut remettre en cause leurs modèles.
Orange poursuit le déploiement de son réseau dédié à l’Internet des objets, s’appuyant sur le protocole de communication LoRa et qui va toucher 17 agglomérations d’ici le premier trimestre 2016. « Le coût fixe de la connectivité ne rapporte que quelques euros par objets et par an à Orange. C’est surtout sur les services que se trouve la valeur », affirme Thierry Bonhomme.

Fabienne Schmitt / Chef de service adjoint
lesechos.fr

Aller en haut