Accueil / Tic & Telecoms / Orange veut engranger les dividendes de l’Euro de football

Orange veut engranger les dividendes de l’Euro de football

Orange veut engranger les dividendes de l’Euro de football

L’opérateur télécoms a déployé 100.000 kilomètres de fibre optique dans les stades, soit deux fois le tour de la Terre.

Oubliée la consolidation ! Pour sa première sortie devant la presse, deux semaines après l’échec du mariage entre Orange et Bouygues Telecom, Stéphane Richard est apparu décontracté et souriant, comme à son habitude, lors d’une conférence de presse, jeudi, consacrée à la présentation du partenariat entre Orange et l’UEFA pour l’Euro 2016 de football. « C’est la vie, on a repris notre chemin, on n’est pas abattu », a assuré le patron d’Orange, sans manifester pour autant beaucoup d’enthousiasme.

L’Euro arrive à point nommé pour effacer le mauvais souvenir de ce qui devait être la mégafusion de l’année… mais qui a finalement avorté – même si Stéphane Richard n’a pas grand chose à se reprocher sur cet échec. Comme lors de la précédente édition en 2012, Orange est le sponsor de la compétition sportive et le fournisseur officiel des services télécoms des matches (« Les Echos » du 7 mars 2016).

Plus de 680 points d’accès wifi

« Une manifestation comme celle-ci, c’est une prouesse technique », a lancé Stéphane Richard. Quatre ans de travail pour un événement d’un mois, 800 ingénieurs et techniciens dédiés, un débit de transmission de données de plus de 2 térabits par seconde pour les dix stades de l’Euro 2016, soit un record pour un événement sportif en Europe, plus de 680 points d’accès wifi permettant plus de 110.000 connexions simultanées dans les « fan zones »… L’Euro sera bel et bien connecté ! La 4G sera dans tous les stades participants : du jamais vu. Orange a investi dans 10 à 15 fois plus d’antennes que d’habitude, et dans certains cas jusqu’à 32 antennes pour une 4G renforcée.

Au total, 220 chaînes de télévision vont diffuser les matches via le réseau Orange, qui a déployé 100.000 kilomètres de fibre optique dans les stades, soit l’équivalent de deux fois le tour de la Terre. L’opérateur joue gros : la moindre erreur peut être vue par 2 milliards de téléspectateurs !

Zinédine Zidane, ambassadeur

Orange s’offre aussi pour l’occasion Zinédine Zidane comme ambassadeur de sa marque. Il jouera le rôle de sélectionneur des meilleurs supporters, qui pourront assister gratuitement aux matches, dont la finale. L’entraîneur du Real Madrid accompagne un lourd dispositif de sponsoring, qu’Orange déploie pour la première fois au plan international pour un événement. « L’ensemble des vingt-huit pays dans lesquels Orange est présent est solidaire de l’événement », a précisé Béatrice Mandine, directrice exécutive en charge de la communication et de la marque Orange. L’opérateur va faire gagner des places pour des matches, ou encore offrir le roaming gratuit dans certains pays. Il veut créer le buzz avec le slogan « Orange sponsors you ». Le football représente aujourd’hui 30 % des dépenses de sponsoring d’Orange.

L’opérateur en attend un impact fort pour sa marque. « L’Euro renforce l’empreinte d’Orange », martèle Béatrice Mandine. Aujourd’hui, la marque Orange est valorisée 17,6 milliard d’euros par Brand Finance. L’opérateur espère aussi booster les ventes de sa nouvelle box qui sera lancée mi-mai, soit quelques jours avant le début de l’Euro.

Fabienne Schmitt
lesechos.fr

Aller en haut