Accueil / Finances / Organisation de la première adjudication avec les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT)…

Organisation de la première adjudication avec les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT)…

Organisation de la première adjudication avec les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT)…

Organisation de la première adjudication avec les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) dans l’UMOA

Le 10 mars 2016, l’organisation de l’émission de Bons du Trésor du Burkina par voie d’adjudication s’est déroulée pour la première fois avec la participation des nouveaux acteurs du marché des titres publics, à savoir les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT).

Ces acteurs sont constitués des établissements de crédit et des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) agréés en qualité de partenaires privilégiés d’un ou de plusieurs Trésors des Etats membres de l’Union.

Pour rappel, les SVT ont pour missions essentielles :

la participation aux adjudications de titres de la dette publique ;
la participation aux émissions de titres par syndication ;
l’animation du marché secondaire des titres de la dette publique ;
la promotion des valeurs du Trésor ;
la fourniture de services de conseil et d’information au Trésor et à l’Agence UMOA-Titres. 
A ce titre, des avantages particuliers leur sont réservés en contrepartie de leur engagement à participer régulièrement et significativement aux opérations du marché des titres. 
Cette adjudication du 1er Mars a été organisée conformément aux dispositions prévues dans le Manuel de procédures relatif aux modalités pratiques d’organisation des avantages concédés aux SVT dans l’UMOA. 
Ainsi, les SVT habilités du Burkina ont pu bénéficier de la possibilité exclusive de soumettre des Offres Non Compétitives (ONC) lors de cette adjudication. Le Montant offert en ONC étant plafonné à 25% du volume annoncé par le Trésor, les SVT, comme l’ensemble des autres investisseurs conservent la possibilité de soumettre des offres « compétitives » lors de l’enchère. Au terme du processus, le montant demandé en ONC est servi à des conditions prédéfinies, ici le taux moyen pondéré de ladite adjudication.

Les ONC devraient permettre aux SVT de faciliter leur mission de distribution en leur garantissant une allocation de titres lors des adjudications.

L’opération du Burkina a vu ses SVT souscrire pour 3,9 milliards sur un montant de 10 milliards qui leur était réservé, en ONC à un taux moyen pondéré de 5, 281% pour une durée de deux ans.

Ces nouveaux acteurs s’engagent dans l’exercice de leurs missions, au respect du code de bonne conduite des SVT des Etats membres de l’Union.

 

Titre UMOA

Aller en haut