Accueil / Développement / Où en est l’économie mondiale après Paris?

Où en est l’économie mondiale après Paris?

Où en est l’économie mondiale après Paris?

Bien qu’il soit un peu tôt pour prévoir l’impact économique des attentats de Paris, il est difficile de croire qu’il sera positif. Qui plus est, ces événements se produisent à un moment ou de plus en plus d’économistes s’inquiétaient déjà des perspectives de l’économie mondiale.

«Lorsque l’on pense à l’économie mondiale pour 2016, la crainte est que celle-ci va nous décevoir», dit François Dupuis, économiste en chef, Mouvement Desjardins. Alors que plutôt cette année on pouvait espérer un taux de croissance de 4% pour 2016, ça risque maintenant de se situer entre 3% et 3,5%.»

À la suite des événements tragiques des derniers jours, ces perspectives ont de quoi inquiéter. Un demi à 1% de croissance mondiale en moins, c’est énorme, estime l’économiste de Desjardins. «Cela ne pourra qu’exacerber les tensions sociales», dit-il.

Plusieurs éléments laissent croire que l’économie mondiale va décevoir l’an prochain. D’abord, les incertitudes sont grandes en ce qui regarde la situation de la Chine. Nul doute que l’économie ralentit, mais l’opacité de l’information rend difficile l’évaluation de l’étendue du recul. Certains craignent qu’il soit nettement plus grand que les chiffres avancés actuellement.

De plus, la faiblesse des prix des matières premières n’est pas de bon augure pour l’ensemble des pays émergents. Enfin, que dire de l’Europe et du Japon? «Il semble certain que la banque centrale européenne (BCE) annoncera de nouvelles mesures simulatrices en décembre, dit François Dupuis. Et au Japon, on se retrouve encore une fois en récession. On vient d’annoncer que le PIB réel diminué à un rythme de 0,8% au troisième trimestre, après un recul de 0,7% au deuxième trimestre.»

Jean Gagnon
lanouvelle.net

Aller en haut