Accueil / Tic & Telecoms / Ouganda: ZTE déploiera la fibre optique le long du réseau de la compagnie d’électricité UETCL

Ouganda: ZTE déploiera la fibre optique le long du réseau de la compagnie d’électricité UETCL

Ouganda: ZTE déploiera la fibre optique le long du réseau de la compagnie d’électricité UETCL

L’équipementier télécoms chinois ZTE a signé un contrat avec la Uganda Electricity Transmission Company Ltd (UETCL) pour le déploiement de la fibre optique le long du réseau de la compagnie d’électricité. L’objectif est d’accroître la capacité de fourniture de la connectivité à très haut débit dans le pays, particulièrement dans les zones rurales.

D’une valeur de 2,5 millions de dollars, le projet financé entièrement par ZTE se traduira par l’installation d’une paire de câbles de multiplexage par division de longueur d’onde dense (dense wavelength division multiplexing (DWDM), Ndlr). La nouvelle paire de câble viendra renforcer les faibles capacités de connectivité déjà détenues par UETCL à travers son actuelle paire de câble installée en 2003. Avec l’actuel système, ce n’est, en effet, qu’un maximum de 12 fournisseurs d’accès Internet qui pouvaient être connectés sur chaque câble. Avec le DWDM, 80 clients pourront  être supportés simultanément. Quant au débit, il s’établissait entre 70 gigabits et 80 gigabits pour l’ancienne infrastructure contre 100 gigabits pour le nouveau câble.

Les travaux de déploiement de la fibre optique par ZTE ne devraient pas durer plus d’un an. Ils se dérouleront en deux phases. La première couvrira Kampala, Jinja et le district de Tororo, avec un lien direct au Kenya à travers la ville de Malaba qui abrite une station d’atterrissement d’un câble sous-marin de fibre optique. La seconde phase couvrira Soroti, Lira, Masaka et la zone de Fort Portal-Hoima, avec une connexion au Rwanda à travers le poste frontière de Mirama.

S’exprimant sur ce partenariat avec ZTE, Eriasi Kiyemba, le directeur général de l’UETCL, a déclaré que le projet va soutenir les efforts entrepris par le gouvernement pour améliorer l’accès des populations au haut débit à petit prix. « Nous espérons que ce projet produira de solides retours sur investissement après 3-5 ans de fonctionnement», a ajouté Eriasi Kiyemba.

Muriel Edjo / agence ecofin

Aller en haut