Accueil / Bourse / Paris rebondit avant des publications d’entreprises aux Etats-Unis

Paris rebondit avant des publications d’entreprises aux Etats-Unis

Paris rebondit avant des publications d’entreprises aux Etats-Unis

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris rebondissait vendredi matin (+0,48%) au démarrage d’une séance tournée vers les Etats-Unis où sont attendus plusieurs résultats de grandes banques ainsi que des statistiques.

A 09H36 (08H36 GMT), l’indice CAC 40 prenait 23,17 points à 4.887,14 points. La veille, le marché Parisien avait reculé de 0,51%.

Les publications d’entreprises aux Etats-Unis devraient “dicter la tendance de la journée”, anticipent les experts de Mirabaud Securities Genève. Bank of America, Wells Fargo et JPMorgan Chase vont ouvrir le bal.

Selon Chris Weston, un stratégiste de IG, certains investisseurs vont notamment suivre les propos des dirigeants sur les perspectives du secteur, dans un contexte de remontée des taux d’intérêt.

Les investisseurs garderont également un oeil sur la macroéconomie, avec aux Etats-Unis les prix à la production et les ventes au détail de décembre, la première estimation de la confiance des consommateurs de janvier par l’Université du Michigan et les stocks et ventes des entreprises en novembre.

“Le consensus table sur des données plutôt bonnes confirmant la direction positive de l’économie américaine”, anticipe Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les investisseurs ont déjà pris connaissance d’un recul du commerce extérieur de la Chine en 2016, confirmant l’essoufflement du géant asiatique, à l’heure où la rhétorique anti-chinoise de Donald Trump pourrait aggraver la situation.

Du côté des valeurs, Technicolor plongeait de 19,71% à 3,93 euros après une révision en baisse de son objectif de rentabilité de 2016.

Euronext prenait pour sa part 3,32% à 4,85 euros, bénéficiant d’un relèvement de recommandation à “acheter” par UBS, tout comme JCDecaux (+3,08% à 29,00 euros) dont la recommandation a été relevée à “acheter” par Goldman Sachs.

Aéroport de Paris (+0,45% à 101,55 euros) était soutenu par une augmentation du trafic passagers des aéroports Parisiens en 2016, sans souffrir d’un abaissement de sa recommandation par Raymond James.

Gecina perdait 0,56% à 125,20 euros. La cour d’appel de Paris a rejeté les recours déposés de façon distinctes par Gecina et l’Association des actionnaires minoritaires (Adam) contre le rachat, fin 2015, par Eurosic de Foncière de Paris.

cc/ef/pre
romandie

Aller en haut