Accueil / Mines & Energies / Petra Diamonds démarre l’année fiscale 2016 avec une bonne performance trimestrielle

Petra Diamonds démarre l’année fiscale 2016 avec une bonne performance trimestrielle

Petra Diamonds démarre l’année fiscale 2016 avec une bonne performance trimestrielle

Petra Diamonds Ltd, détenant six mines de diamant en Afrique, a publié le 28 octobre son rapport non audité des trois mois allant du 1er juillet au 30 septembre dernier, soit le premier trimestre de l’année fiscale 2016, qui ressortent avec une production globale de 842 796 carats de diamants.

Cela représente une augmentation de 1% de la production trimestrielle de diamant par rapport 833 744 carats au trimestre précédent, soit le dernier trimestre de l’année fiscale 2015.

Selon Johan Dippenaar, CEO de Petra, ce niveau de production marque un bon départ pour l’année, par rapport à la directive de production de 1,5 million de carats fixée pour le premier semestre 2016.

La diamantifère cotée à Londres est de fait en bonne voie, dit-on, pour réaliser entièrement l’objectif de production située entre 3,3 et 3,4 millions de carats pour l’année 2016 et à environ 5 millions de carats pour l’année fiscale 2019.

Petra Diamonds compte parmi ses actifs, en Afrique du sud et en Tanzanie, les mines Finsch, Koffiefontein, Kimberley Underground, Williamson, Cullinan et Helam. Sa mine Cullinan, située au pied de la montagne de Magaliesberg en Afrique du sud a fourni, en 1905, le plus gros diamant brut jamais découvert pesant 3106 carats.

agenceecofin.com

Aller en haut