Accueil / International / Pétrole: découverte d’un important gisement par Apache au Texas

Pétrole: découverte d’un important gisement par Apache au Texas

Pétrole: découverte d’un important gisement par Apache au Texas

New York – La société énergétique américaine Apache Corporation a annoncé mercredi avoir découvert un important gisement de pétrole et de gaz naturel sur un site encore non développé au Texas (sud des Etats-Unis).

Cette découverte est présentée par la presse américaine comme la plus importante de la dernière décennie dans le secteur après le gisement Liza au large des côtes de Guyane par ExxonMobil qui pourrait contenir jusqu’à 1,4 milliard de barils de pétrole.

Baptisé Alpine High, ce gisement est situé dans le bassin Delaware dans l’ouest du Texas. Il pourrait receler l’équivalent d’au moins 3 milliards de barils de pétrole et un peu plus de 2.000 milliards de m3 de gaz (75 trillion), affirme Apache dans un communiqué.

L’absence d’infrastructures pourrait toutefois rendre difficiles l’exploitation et le transport de ces hydrocarbures.

Les coûts devraient notamment être importants, prévient Apache qui a porté dans la foulée à 2 milliards de dollars l’enveloppe annuelle destinée à l’exploration et l’exploitation de gisements gaziers et pétroliers. Environ 25% de cet argent sera consacré à Alpine High où Apache veut accélérer le forage.

Pour l’instant, le groupe, basé à Houston, n’a foré que 19 puits. Il estime de 2.000 à 3.000 le nombre de puits possibles sur ce site.

L’ajout d’Alpine High dans notre portefeuille global, composé d’actifs internationaux et nord-américains, est synonyme, sans aucun doute, de plus d’opportunités de croissance des profits qu’à n’importe quel autre moment de notre histoire, s’est réjoui John Christmann, le directeur général, cité dans le communiqué. Outre les Etats-Unis, Apache, sixième groupe énergétique indépendant américain, a des opérations au Canada, en Egypte et au Royaume-Uni.

A Wall Street, le titre Apache bondissait de 9,54% à 56,60 dollars vers 15H45 GMT, les investisseurs saluant cette découverte qui intervient après deux années de travaux géologiques, géophysiques et des tests.

Cette découverte intervient au moment où les majors (ExxonMobil, Chevron, Shell, Total, BP…) et autres groupes énergétiques indépendants ont réduit leurs investissements pour faire face au plongeon inattendu des prix du pétrole.

lo/jld/nas

APACHE

ROYAL DUTCH SHELL PLC

TOTAL

CHEVRON

EXXONMOBIL

BP

 

 

 

romandie.com

Aller en haut