samedi 23 mars 2019

Accueil / Mines & Energies / Pétrole : l’émirati Al Mansoori vise l’Afrique en 2019

Pétrole : l’émirati Al Mansoori vise l’Afrique en 2019

Pétrole : l’émirati Al Mansoori vise l’Afrique en 2019

Après son récent investissement au Kenya, l’émirati Al Mansoori Specialized Engineering va placer l’Afrique au cœur de sa stratégie de développement l’année prochaine. Les détails.

« Nous sommes en train de regarder en Afrique ». C’est la réponse d’Ibrahim Al-Alawi, directeur général adjoint de Al Mansoori Specialized Engineering, quand Oil and Gaz Middle East lui demande de parler des projets de la firme émiratie en 2019.
L’Est et l’Ouest

« L’Afrique de l’Est est une des choses les plus intéressantes pour nous. Nous avons démarré notre première production pétrolière au Kenya et nous prévoyons une croissance de cette production l’année prochaine. Nous sommes également impatients de participer au projet de développement sur le terrain en cours en Ouganda. Nous espérons en faire partie. Il pourrait également y avoir des perspectives en Afrique de l’Ouest. Nous sommes en train de regarder en Afrique », a-t-il déclaré en interview.

Al Mansoori Specialized Engineering est un des leaders dans les services de champs pétrolier au Moyen-Orient. Fondée en 1977 et basé à Abu Dhabi, Al Mansoori s’est tournée vers l’Afrique il y a plusieurs année, mais c’est maintenant qu’elle donne une certaine envergure) à son activité régionale. Avec des bureaux en Algérie et au Kenya, ce dernier où la firme a co-investit avec Tullow Oil en juillet dernier 15 millions de dollars dans le projet pilote de mise en valeur pétrolière qui consiste entre autres en une installation de production anticipée pour la séparation, la stabilisation, le stockage et l’exportation du pétrole et de l’eau.

Au moment où plusieurs découvertes pétrolières ont été récemment annoncées à travers le Continent -la dernière confirmation en date étant au Niger- et que les pays veulent pouvoir tirer parti de leur potentiel, dans un contexte de hausse des cours, Al Mansoori Specialized Engineering qui cumule une expérience de plus de 40 ans dans le domaine pourrait bien trouver matière à asseoir son ancrage régional.

afrique.latribune

Aller en haut