Accueil / Mines & Energies / Pétrole: Mahaman Laouan Gaya aux commandes de l’APPA

Pétrole: Mahaman Laouan Gaya aux commandes de l’APPA

Pétrole: Mahaman Laouan Gaya aux commandes de l’APPA

Nommé lors du Conseil des ministres en avril dernier à Abidjan, l’ancien ministre nigérien et expert international en pétrole est le nouveau secrétaire exécutif de l’Association des producteurs de pétrole africains (APPA). Il a pris fonction le 1er juillet 2015.

L’expert international en énergie Mahaman Laouan Gaya vient de prendre fonction en tant que secrétaire exécutif de l’Association des producteurs de pétrole africains (APPA). Lors de la conférence des ministres africains de l’Energie qui s’est tenue à Abidjan, les 2 et 3 avril 2015, le Nigérien Mahaman Laouan Gaya a été préféré face à un candidat du Nigéria. Mahaman Laouan Gaya est un homme d’expérience dans le domaine de l’énergie, en témoigne son parcours bien rempli.

Il a occupé différents postes importants au Niger et à l’international. Il a été notamment ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et du domaine foncier public de la République du Niger (2003 2004), conseiller technique du Premier ministre (2000-2003), secrétaire général du ministère de l’Énergie et du pétrole (2011-2013). Il a également travaillé à la Banque africaine de développement (BAD) entre 2005 et 2007, mais aussi à la Bank Of Africa (BOA-NIGER).

Par ailleurs, soulignons que jusqu’à sa nouvelle nomination à l’APPA, Mahaman Laouan Gaya intervenait comme expert international en énergie au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Burundi.

Formé à l’Institut de pétrole et de chimie de l’Azerbaïdjan ‘’Aziz Bekov’’ – Bakou (Ex-URSS) d’où il est sorti ingénieur pétrochimiste en juin 1984, Mahaman Laouan Gaya prépare actuellement une thèse de doctorat (PhD) à distance sur “L’Afrique dans le nouvel ordre pétrolier mondial’’ à l’Euroamerican International University (Fès – Maroc).

Le nouveau secrétaire exécutif prend fonction dans un contexte international difficile marqué notamment par la chute du prix du pétrole, et les autres défis énergétiques du continent.

Créé en 1987 à Lagos, l’APPA compte 18 pays membres, qui détiennent la quasi-totalité des réserves et de la production de pétrole et de gaz du continent. Son siège est à Brazzaville, au Congo.

Ibrahim Souleymane, Rédacteur en Chef
lesafriques.com

Aller en haut