Accueil / Mines & Energies / Pétrole: toujours des doutes sur l’Opep

Pétrole: toujours des doutes sur l’Opep

Pétrole: toujours des doutes sur l’Opep

Mercredi midi en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en mars 2017 se reprenait modestement de 0,5% à 53,9 dollars, le WTI américain d’échéance février gagnant 0,5% à 51,1 dollars.

Après avoir atteint un sommet à plus de 58 dollars en tout début d’année, le cours du Brent a encore reculé de plus de 2% hier, imité par le WTI. En cause, selon un bureau d’études parisien : une fois encore, des “doutes sur la mise en oeuvre des accords de réduction de l’offre” annoncés par l’Opep et ses alliés de circonstance, comme la Russie.

A plus court terme, les opérateurs surveilleront cet après-midi l’état hebdomadaire des stocks de produits pétroliers pour les Etats-Unis que publiera l’Energy Information Agency (EIA). Le marché table sur une hausse générale, tous produits confondus (brut, essence, et distillats).

Les opérateurs suivront également l’évolution des extractions américaines, de nouveau orientées à la hausse depuis l’été. Les producteurs des Etats-Unis tirent parti de la reprise des cours. Pour mémoire, le point bas récent du Brent, à 27,10 dollars le baril, remonte au 20 janvier 2016.

EG
investing

Aller en haut