Accueil / Mines & Energies / Pétrole WTI/Brent : Malgré l’OPEP, le pétrole peine à remonter

Pétrole WTI/Brent : Malgré l’OPEP, le pétrole peine à remonter

Pétrole WTI/Brent : Malgré l’OPEP, le pétrole peine à remonter

La semaine dernière les investisseurs étaient attentifs au rapport de l’OPEP et celui de l’AIE concernant le marché du pétrole. Tous deux faisaient état d’un marché qui devrait profiter d’une demande en hausse en 2018 mais craignaient de plus en plus la hausse de la production Américaine.

De plus, le ministre du pétrole d’Oman précisait que l’OPEP et ses alliés pourraient poursuive leurs mesures de réduction des quotas de production jusqu’en 2019. D’autres évènements semblent être en faveur du marché du pétrole tels que les tensions géopolitiques au Venezuela ou encore les menaces de voir l’accord sur le nucléaire Iranien annulé qui pourrait être accompagné de nouvelles sanctions notamment sur l’exportation de pétrole.

En revanche les craintes concernant la production Américaine de pétrole non-conventionnels pourraient impacter de plus en plus les mesures de réduction de quotas de l’OPEP et faire plier le cours du baril de pétrole.

Le cours du pétrole WTI poursuit sa correction depuis le plus haut niveau depuis décembre 2014 à 64,90$. Actuellement le cours tente de réintégrer le canal haussier du second semestre 2017 et pourrait rejoindre par la suite le support situé à 61,82.

En cas de franchissement validé de ce dernier le pétrole WTI pourrait accélérer sa tendance vers le seuil des 60$, voire la moyenne mobile 50 périodes située à 59,84 et correspondant également au bas du canal haussier.

Le baril de Brent corrige également sur un plus haut depuis décembre 2014 à 70,36$. Sorti du canal haussier par le bas depuis vendredi dernier, le Brent pourrait venir casser le support à 68,28 lui permettant d’entamer une accélération vers les 66,94 dollars.

dailyfx.com

Aller en haut