mardi 22 septembre 2020
Accueil / Finances / Phase 2 du programme d’émissions des Bons Social COVID-19 : plus de 800 milliards de FCFA mobilisés

Phase 2 du programme d’émissions des Bons Social COVID-19 : plus de 800 milliards de FCFA mobilisés

Phase 2 du programme d’émissions des Bons Social COVID-19 : plus de 800 milliards de FCFA mobilisés

Une deuxième phase d’émissions de Bons Social COVID-19 a été lancée par l’Agence UMOA-Titres, en coordination avec la BCEAO, pour le compte des États membres de l’UEMOA.

L’exécution de cette deuxième phase du programme au cours des mois de juillet et août 2020, a connu l’adhésion des acteurs du marché et s’est soldé par un franc succès.

En somme, ce sont 35 investisseurs de la zone UEMOA qui ont pris part aux neuf (9) opérations composant cette phase du programme.

Ainsi, le taux moyen global de couverture issu de ces émissions s’est établi à 245,45%, avec un taux d’intérêt moyen pondéré de 2,2748%.

Par ailleurs, les taux d’intérêt moyens pondérés observés se sont situés entre 2,19% et 2,46% dans un contexte où le taux directeur de la BCEAO est à 2%.

A travers la réussite de cette nouvelle phase du programme d’émissions des Bons Social COVID-19 et des 831,13 milliards de FCFA effectivement mobilisés, les acteurs du Marché des Titres Publics de l’UEMOA renouvellent leurs engagements à être des investisseurs socialement responsables en contribuant aux efforts de lutte des États de la zone UEMOA contre la pandémie de la COVID-19.

Cette deuxième phase d’émissions de Bons Social COVID-19 intervient après le succès de la phase 1 du programme d’émissions des Bons Social COVID-19 qui a permis aux Etats membres de la zone UEMOA de mobiliser plus de 1000 milliards de F CFA sur le Marché des Titres Publics

Pour rappel, les Bons Social COVID-19 sont des Bons Assimilables du Trésor de maturité 3 mois émis par voie d’adjudication à des taux précomptés inférieurs ou égaux à 3,75% lors de la première phase et à 3,25% durant la seconde phase.

Ils bénéficient non seulement de l’accès au guichet classique de la BCEAO, mais aussi de l’accès à un guichet spécial COVID-19 de refinancement à 3 mois au taux directeur fixe passé de 2,5% à 2% de la première à la seconde phase, en liaison avec la baisse du taux directeur de la BCEAO.

Les bons sont exonérés d’impôts et taxes pour les investisseurs résidents du pays émetteur. Les résidents de la zone UEMOA et les investisseurs hors de la zone UEMOA sont soumis à la fiscalité applicable sur le territoire de leur pays de résidence.

L’Agence UMOA-Titres et les Trésors publics de la zone UEMOA tiennent par ailleurs à remercier l’ensemble des acteurs du MTP qui n’ont aménagé aucun effort pour accompagner les Etats membres.

reussirbusiness

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut