Accueil / Finances / Plusieurs banques ont effectué une offre pour la reprise de Chase Bank Kenya en proie …

Plusieurs banques ont effectué une offre pour la reprise de Chase Bank Kenya en proie …

Plusieurs banques ont effectué une offre pour la reprise de Chase Bank Kenya en proie …

Plusieurs banques ont effectué une offre pour la reprise de Chase Bank Kenya en proie à des difficultés

Kenya Commercial Bank, la plus importante banque au Kenya par le volume des actifs, a manifesté son intérêt pour la reprise de la majorité des parts de Chase Bank of Kenya. Les détails de l’offre seront diffusés après le 27 avril 2015, date à laquelle la banque va pouvoir rouvrir toutes ses agences et rendre de nouveaux tous ses services disponibles.

Le 7 avril 2016, la Banque centrale kényane a placé Chase Bank (onzième banque du pays) sous tutelle, après que son directeur général et son président du conseil d’administration aient démissionné et soient mis aux arrêts par la police.

Un rapport des auditeurs, avait critiqué les comptes de l’entreprise pour l’exercice 2015. Kenya Commercial Bank effectuera donc les vérifications afin de se prononcer définitivement sur l’opportunité ou non de finaliser cette offre.

Toutefois, une acquisition de Chase Bank permettrait à Kenya Commercial Bank d’entrer dans le segment des petites et moyennes entreprises. Chase Bank détient aussi une licence de banque islamique, de service de microcrédit et d’assurance de petite envergure. KCB n’est pas la seule banque en lice pour une reprise de Chase Bank. Selon la banque centrale, 6 autres établissements kényans et deux étrangers ont aussi manifesté leurs intentions de s’y positionner.

La crise que traverse le secteur bancaire actuellement au sein de la première économie d’Afrique de l’Est pousse certains analystes comme Cytonn Investment, à suggérer qu’une sortie de crise passe par le fait d’encourager des regroupements de banques.

Le Kenya qui compte 44 millions d’habitants abrite 40 banques alors que le Nigéria fort de ses 180 millions d’habitant pour un PIB de 496 milliards, possède seulement une vingtaine de banques.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut