Accueil / Finances / Plusieurs banques sud-africaines sous enquête pour manipulation de taux de change

Plusieurs banques sud-africaines sous enquête pour manipulation de taux de change

Plusieurs banques sud-africaines sous enquête pour manipulation de taux de change

La Commission de la concurrence sud-africaine a annoncé, le 19 mai dans un communiqué, avoir ouvert enquête contre plusieurs grandes banques sud-africaines et internationales pour manipulation de taux de change.

Les banques concernées sont BNP Paribas, BNP Paribas South Africa, Citigroup Inc., Citigroup Global Markets (Pty) Ltd, Barclays Bank Plc, Barclays Africa Group Ltd, JP Morgan Chase & Co, JP Morgan South Africa, Investec Ltd, Standard New York Securities Inc. et Standard Chartered Bank, selon le communiqué. «Ces banques sont soupçonnés de s’être entendues sur la fixation des taux de change», a précisé la Commission de la concurrence.

Contacté par l’agence Reuters, Barclays Africa Group, la filiale africaine de la banque britannique Barclays récemment épinglèe pour manipulation du Libor, a précisé qu’elle allait « coopérer pleinement » avec la Commission de la concurrence. JP Morgan, qui a versé une amende près de 100 millions de dollars pour régler affaire similaire aux Etats-Unis, a refusé de se prononcer sur cette enquête.

agenceecofin.com

Aller en haut