jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Portées par la situation sanitaire, les ventes de PC continuent d’augmenter avant une baisse attendue pour 2021

Portées par la situation sanitaire, les ventes de PC continuent d’augmenter avant une baisse attendue pour 2021

Portées par la situation sanitaire, les ventes de PC continuent d’augmenter avant une baisse attendue pour 2021

Les ventes d’ordinateurs continuent à croître après le confinement selon le cabinet d’analystes IDC qui prédit des ventes record pour 2020 avant un tassement progressif à partir de début 2021.

Après une augmentation exceptionnelle des ventes d’ordinateurs durant le confinement, la tendance se poursuit. Selon le cabinet d’analystes IDC, les ventes d’ordinateurs portables et de bureau devraient atteindre les 276,1 millions pour 2020, une augmentation de 3,3 %. Les ventes totales d’ordinateurs (portable, de bureau, convertible et tablettes) devraient atteindre les 425,7 millions d’unités. Une tendance dûe à l’augmentation du recours au télétravail ainsi qu’aux différences de situations sanitaires existant entre les différents pays.

L’année 2020 n’avait pourtant pas bien démarré, accusant une baisse de 9,8 % sur le premier trimestre — suite, entre autres, à la fermeture des usines en Chine —, et ce d’autant plus que la croissance observée en 2019, excellente année durant laquelle les constructeurs avaient vendu 266,7 millions de PC, avait été remarquable.

Pour expliquer cette hausse continue, David Myhrer, vice-président en charge du service de stratégie des technologies grand public, explique : “Les consommateurs ont été obligés de rester à la maison, ne pouvant pas dépenser leur argent dans les restaurants, cinémas et autres activités habituelles. Les produits technologiques ont été le grand gagnant de ce report d’achat avec des niveaux de dépenses digne des fêtes de fin d’année durant tout le second trimestre”.

Un sursaut qui pourrait ne pas durer

Cependant, IDC prévient : cette embellie dans le secteur ne devrait pas durer, et les ventes devraient retrouver une tendance à la baisse. D’ici à 2024, on parlerait ainsi d’une baisse de 2,2 %, soit 266,9 millions d’ordinateurs portables et de bureau (389,6 millions au total) en incluant les tablettes et convertibles.

“À travers le monde, les écoles ont acheté autant d’ordinateurs portables qu’elles le pouvaient pour leurs étudiants”, commente Jitesh Ubrani, chercheur chez IDC, avant de poursuivre “Malheureusement, ces achats additionnels pour 2020 signifient que les écoles ont déjà entamé leurs budgets futurs, et cela contribuera donc à la baisse des ventes, surtout dans le domaine de l’éducation en 2021 et 2022”.

lesnumeriques

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut