Accueil / Finances / Pour combler son déficit, le Nigeria va émettre des euro-obligations

Pour combler son déficit, le Nigeria va émettre des euro-obligations

Pour combler son déficit, le Nigeria va émettre des euro-obligations
le fournisseur de services mobile et web de transfert d’argent à l’international, a dénoncé le blocage de ses activités au Nigeria

Le Nigeria appelle à l’aide. Après avoir lancé un plan d’emprunts internationaux lancé avec la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, le pays va lever un milliard de dollars en euro-obligations sur les marchés. Le Nigeria veut relancer son économie, très mal en point depuis deux ans et la chute des prix du baril de pétrole.

 

Le Nigeria fait appel aux investisseurs privés pour combler son déficit qui à la fin de l’année pourrait atteindre près de sept milliards de dollars. Le pays veut en financer une partie à l’aide des euro-obligations, ces titres de dette émis sur les marchés de la zone euro.

L’intérêt de ces obligations pour le Nigeria est de diversifier l’économie du pays encore dépendante à 70% du pétrole. Le milliard de dollars recueilli sera destiné, entre autres, à l’agriculture et aux projets de transports ferroviaires, car depuis deux ans, la croissance du pays a suivi la chute des prix du baril. Le Nigeria est entré en récession au deuxième trimestre, l’inflation a dépassé les 17% en août et le naira a perdu de sa valeur face au dollar.

C’est justement sur ce point que les euro-obligations pourraient se retourner contre le gouvernement nigérian. Avec un taux de change actuellement très défavorable, le remboursement de ces obligations va coûter cher au pays. Le Nigeria n’a pas forcément choisi la bonne solution pour sortir de la crise.

rfi.fr

Aller en haut