Accueil / Développement / Pour Mondelez, l’Afrique ne parviendra pas à conserver son leadership sur le…

Pour Mondelez, l’Afrique ne parviendra pas à conserver son leadership sur le…

Pour Mondelez, l’Afrique ne parviendra pas à conserver son leadership sur le…

Pour Mondelez, l’Afrique ne parviendra pas à conserver son leadership sur le cacao

Pour Mondelez International, l’avenir de la filière cacao n’est définitivement plus en Afrique. Le confiseur a récemment affirmé qu’il se tournerait vers l’Indonésie et quelques pays (sélect) de l’Amérique latine pour ses futurs approvisionnements.

Selon Hubert Weber (photo) qui est à la tête des activités européennes de Mondelez, son groupe, à l’image du reste de l’industrie chocolatière, estime que le Ghana et la Côte d’Ivoire ne maintiendront pas leur prédominance actuelle dans la filière. Les deux pays, qui produisent actuellement 85% de tout le cacao consommé sur la planète ne pourront pas tenir le rythme en raison de la croissance que connaît actuellement la demande mondiale.

Reuters indique que Mondelez qui s’est doté d’objectifs de croissance très clairs, cherchera donc son cacao au-delà de ces marchés traditionnels afin de s’assurer de disposer de la quantité de cacao nécessaire à la fabrication de ses produits.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut