Accueil / Finances / Pour son troisième investissement en Afrique, la firme américaine The Rise Fund choisit la startup nigériane Mines

Pour son troisième investissement en Afrique, la firme américaine The Rise Fund choisit la startup nigériane Mines

Pour son troisième investissement en Afrique, la firme américaine The Rise Fund choisit la startup nigériane Mines

The Rise Fund, un fonds d’investissement mondial géré par la firme de capital investissement TGP Growth a réalisé son troisième investissement en Afrique au sein de la startup nigériane Mines.

Dans le cadre de cette transaction, le fonds s’est associé à 9 autres sociétés d’investissement locales et internationales pour y injecter 13 millions $.

La startup nigériane Mines, fondée en 2014 et dont l’activité consiste à offrir des solutions de crédit aux banques et sociétés de paiements présentes dans des marchés émergents, utilisera cette ressource pour renforcer son équipe et accroitre ses services en Afrique.

« Il y a plus de 3 milliards de personnes adultes dans le monde qui n’ont pas accès au crédit. Notre vision est celle de fournir à chacune de ces personnes un accès au crédit au cours des 10 prochaines années. Pour concrétiser cette vision, nous allons faire équipe avec des banques, des détaillants et des opérateurs de téléphonie mobile pour leur offrir des solutions de crédit numérique adaptés à leurs marchés », a fait savoir Ekechi Nwokah (photo, au centre), directeur général de la startup Mines.

Rappelons que c’est en mai 2018 que The Rise Fund a réalisé son tout premier investissement en Afrique en injectant 47,5 millions $ avec trois autres investisseurs au sein de la plateforme kényane de paiement en ligne Cellulant.

Deux mois plus tard, soit en juillet 2018, The Rise Fund réalise son deuxième investissement en acquérant 30 % de capital au sein de Wilderness Holdings, une entreprise botswanaise opérant dans le secteur du tourisme.

Chamberline Moko

agenceecofin

Aller en haut