Accueil / Tic & Telecoms / Pourquoi Samsung lance le Note 5 à la mi-août et non en septembre ?

Pourquoi Samsung lance le Note 5 à la mi-août et non en septembre ?

Pourquoi Samsung lance le Note 5 à la mi-août et non en septembre ?

Il y a des événements qui reviennent chaque année, dans le monde du journalisme, on appelle ça un marronnier. Parmi ceux là, il y a la sortie des smartphones, en particulier le Galaxy Note et l’iPhone au mois de septembre. Une nouvelle tentative pour le groupe sud-coréen de griller la politesse à Apple, et de relancer ses ventes.

Une sortie pour la mi-août de la prochaine phablette, Note 5

Cette année, Samsung a décidé de frapper en différé par rapport aux stratégies des années précédentes. En effet, les rumeurs de plus en plus insistantes au point que l’on peut leur faire confiance visent une sortie pour la mi-août de la prochaine phablette de la marque coréenne. Une sortie décalée d’un bon mois par rapport à la date des années précédentes.

Proposer un produit novateur avec une marge suffisante

La vraie question ne réside finalement pas dans la date mais plutôt dans les raisons d’un décalage à une date qui semble de prime abord incongru. On le sait, Appel et Samsung sont toujours à se faire la guerre. Habituellement, les deux marques sortent leurs fleurons à peu près à la même date. Mais cette année, Samsung est un peu à la peine. Le S6, y compris dans sa version Edge, n’a pas eu les résultats économiques attendus. Il faut donc se reprendre et pour cela griller la politesse à Apple. Sortir son produit haut de gamme est donc en cela une bonne réflexion surtout que Apple promet que la production de sa prochaine déclinaison sera sans précèdent.

Une belle solution pour rester dans le coup

Si on en connaît pas encore le contenu, on connaît la puissance de feu marketing de la marque à la pomme. Cette sortie avancée est donc une belle solution pour rester dans le coup et continuer à proposer un produit avec une marge suffisante, une priorité pour Samsung. La mi-août reste toutefois une date presque encore dans les grandes vacances. Le pari est risqué pour Samsung mais la marque n’a cette année plus le choix

Michèle Lejeune
lesnewseco.fr

Aller en haut