Accueil / Mines & Energies / Powering Africa Summit :Les ministres de l’énergie du Liberia, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo s’adresseront aux investisseurs

Powering Africa Summit :Les ministres de l’énergie du Liberia, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo s’adresseront aux investisseurs

Powering Africa Summit :Les ministres de l’énergie du Liberia, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo s’adresseront aux investisseurs

Les ministres de l’énergie du Liberia, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo s’adresseront aux investisseurs dans le cadre de la 3e édition du sommet Powering Africa: Summit

S. E. Patrick Sendolo, ministre de l’énergie, des terres et des Mines, Liberia, S.E. Hon Irene Muloni, ministre de l’énergie et du développement minier, Ouganda et S.E. Hon Pierre Anatole Matusila, ministre de l’énergie et des ressources en eau, République démocratique du Congo sont les derniers orateurs à avoir confirmé leur présence dans le cadre du 3e sommet Powering Africa: Summit (www.PoweringAfrica-Summit.com), qui aura lieu du 9 au 10 mars 2017 au Marriott Marquis Hotel à Washington D.C.
Les ministres rejoindront plus de 400 investisseurs et 50 orateurs lors de ce forum d’investissement explorant les opportunités mondiales dans les secteurs africains de l’énergie et des infrastructures.

Ed Royce, membre du Congrès des États-Unis et président du Comité des affaires étrangères de la Chambre, a également confirmé qu’il s’adresserait aux délégués lors du sommet 2017. Le président Royce a travaillé sans relâche pour que la loi Electrify Africa soit adoptée et signée au début de l’année 2016. Le projet de loi vise à remédier à l’importante pénurie d’électricité qui affecte la vie quotidienne de millions de personnes en Afrique. Il fournira un aperçu de la Loi et de la manière dont elle permettra de maintenir la compétitivité en Afrique tout en augmentant la sécurité mondiale et la stabilité sociale.

Le sommet se déroulera sous la forme de réunions-débats et de tables rondes portant sur des thèmes sectoriels et abordera la façon de surmonter les engorgements afin de favoriser l’aboutissement des projets. Le maintien de la compétitivité américaine en Afrique constituera un thème central qui abordera la façon dont les partenariats commerciaux peuvent fournir de l’énergie, créer des emplois, renforcer les capacités et stimuler la croissance industrielle.

À ce jour, 26 pays (dont 16 pays d’Afrique) ont confirmé leur participation dans le cadre du sommet. Une réception de réseautage aura lieu dans la soirée du 9 mars, et les délégués auront l’occasion d’organiser des rencontres avec d’autres participants à l’aide d’une application de gestion de réseau sur place.

Cette réunion sera co-implantée avec le forum Growing Economies: Latin America Energy, qui se concentrera sur les possibilités d’investissement dans les secteurs de l’énergie des infrastructures de l’Amérique latine.

LONDRES, Royaume-Uni, 20 février 2017/APO/

Aller en haut