Accueil / Tic & Telecoms / Pratiques financières suspectes : MTN au banc des accusés

Pratiques financières suspectes : MTN au banc des accusés

Pratiques financières suspectes : MTN au banc des accusés

MTN est dans le viseur de Finance Uncovered, un réseau de journalistes issus de plus de 55 pays à travers le monde. Et pour cause, le leader africain des télécoms, selon Jeune Afrique, est accusé d’avoir transféré des centaines de millions de dollars vers une de ses filiales basée à Maurice et qui serait en réalité qu’une simple boîte postale sans employés.

Accusé de malversations financières, MTN se défend

Dans un communiqué rendu public le 9 octobre, Finance Uncovered révèle entre autres que MTN Côte d’Ivoire a versé 5 % de ses revenus 2013 (55,5 millions de dollars) à MTN International basé à Maurice au titre des frais de gestion. La filiale nigériane a quant à elle, payé 562 millions de dollars à MTN Dubai entre 2010 et 2013.

Ces paiements ont réduit d’autant les profits des filiales et les impôts à payer. Mis en cause, MTN a réagi par un communiqué : « À aucun moment, MTN n’a été trouvée impliquée dans un plan visant à aider l’entreprise à se soustraire à ses responsabilités juridiques et fiscales, dans aucune des juridictions où nous exerçons nos activités. les filiales du groupe en Afrique et au Moyen-Orient payent chaque année des frais de gestion, 45 % allant vers MTN Dubai et 55 % à MTN International.»

Selon MTN, cette structure a été créé à une époque où des contraintes de change en Afrique du Sud rendaient difficiles le financement de la croissance du groupe hors de son pays. Depuis, MTN International a en effet régulièrement émis des emprunts internationaux pour le groupe.

A votre avis, si de telles informations se confirmaient, faut-il redouter un impact négatif sur la croissance de MTN ?

Richard Oulai
afrique-sur7.fr

Aller en haut