Accueil / Auto & Transports / Premier Contact Nissan Rogue 2017 : une bonne recette légèrement révisée…

Premier Contact Nissan Rogue 2017 : une bonne recette légèrement révisée…

Premier Contact Nissan Rogue 2017 : une bonne recette légèrement révisée…

C’est sous le signe de «l’année du camion» que Nissan a récemment entrepris un renouvellement quasi complet de son offre d’utilitaires et de camionnettes. En gros, 85% des camions Nissan sont touchés pour la cuvée 2017, et le populaire utilitaire sport compact Rogue ne fait pas exception à la règle.

 

Le Nissan Rogue est un produit populaire, dans un segment TRÈS populaire. Il est donc important pour le constructeur de soigner cette vedette afin de rester dans la course effrénée des utilitaires compacts. En outre, le Rogue est le meilleur vendeur de Nissan au Canada, et il poursuit sa lancée au pays en 2016 avec 25 897 unités écoulées depuis le début de l’année. Nous avons eu l’opportunité de faire l’essai de ce petit multisegment dans la région d’Atlanta en Géorgie.

Nissan tenait à rehausser l’apparence du Rogue pour l’année 2017. Si le modèle sortant avait une façade étroite et pincée, le nouveau modèle comporte des éléments de style qui lui confèrent une allure légèrement plus audacieuse et plus large.
Le bouclier avant a été remanié; il arbore la fameuse calandre « V-Motion » (qui ressemble davantage à un «U» qu’à un «V»), des phares modifiés et des antibrouillards intégrés (en option). Un ensemble de jantes de 19 pouces chausse dorénavant le Rogue sur la version SL Platine, ce qui constitue le plus gros diamètre de jantes jamais attribué au petit utilitaire.

Une toute nouvelle version hybride, que nous n’aurons pas…

Le Rogue 2017 est animé par le même quatre cylindres de 2,5 litres que les modèles précédents. La puissance développée est de 170 chevaux combinée à un couple de 175 lb-pi. La prestation en accélération n’est pas fulgurante; et la transmission à variation continue (CVT) qui est jumelée à ce moteur est bruyante et peu agréable à opérer. Une version hybride a été annoncée au lancement, mais celle-ci sera exclusive au marché américain, du moins pour la prochaine année.

Disons que le Rogue ne vous offrira pas de sensations fortes (même pas de sensations moyennes), mais il vous amènera du point A au point B sans anicroche mécanique. Les cotes de consommation ne sont pas encore publiées, mais nous espérons que ce groupe motopropulseur compensera pour son manque de vivacité avec une économie de carburant encore meilleure que le modèle sortant.

Sur le plan de la tenue de route, le Rogue est compétent dans les conditions de tous les jours, et avec sa traction intégrale livrable combinée à sa garde au sol élevée, il joue bien le rôle d’utilitaire compact prêt à affronter les hivers canadiens. Nous n’avons pas ressenti de roulis dans les virages, et la direction permet des transitions harmonieuses. Le Rogue est facile à conduire, un comportement que les acheteurs du segment recherchent.

À l’intérieur, le volant a été repensé et un nouveau levier de vitesses trône au centre de la console. On a également remanié le tableau de bord pour lui donner une allure plus imposante et plus large.

Le Rogue bénéficie d’une sellerie très confortable, avec un support impressionnant, que ce soit pour les sièges sur les versions de base ou encore pour celle en cuir offerte avec l’ensemble Reserve exclusif à la version SL Platine). Ce dernier ensemble troque également certaines composantes en plastique du tableau de bord pour des empiècements matelassés franchement plus élégants.

Le «bouclier de sécurité» du Rogue 2017

Un autre point important à soulever et que le Rogue est livrable, de série sur la variante SL Platine, avec des technologies d’aide à la conduite que l’on retrouve normalement sur des VUS plus gros et plus prestigieux. Des gadgets comme le système de freinage d’urgence avec détection des piétons, le système de détection de sortie de voie et le système de prévention de sortie involontaire de voie font partie de l’apanage du véhicule.

Le régulateur de vitesse adaptatif intelligent peut arrêter le véhicule complètement dans la circulation et redémarrer, tant et aussi longtemps que le véhicule devant ne s’arrête pas pour une longue période de temps, comme dans un bouchon de circulation montréalais, par exemple…

Le Nissan Rogue 2017 se décline en trois variantes, soit le Rogue S, le Rogue SV et le Rogue SL Platine. Quel impact ces bonifications auront-elles sur le prix du Nissan Rogue 2017? Nous ne le savons point à ce jour, mais les représentants de la marque nous ont promis des prix et des cotes de consommation d’ici la fin du mois d’octobre. À suivre!

 

 

Louis-Philippe Dubé / quebec.huffingtonpost.ca

Aller en haut