Accueil / International / Premières livraisons de gaz russe à la Chine par gazoduc fin 2019 (Gazprom)

Premières livraisons de gaz russe à la Chine par gazoduc fin 2019 (Gazprom)

Premières livraisons de gaz russe à la Chine par gazoduc fin 2019 (Gazprom)

Moscou – Les premières livraisons de gaz russe à la Chine via le gigantesque projet de gazoduc “Force de Sibérie” commenceront en décembre 2019, a annoncé mardi le PDG du géant de l’énergie Gazprom, Alexeï Miller.

“Un accord a été signé entre Gazprom et notre partenaire chinois CNPC concernant la date de début des livraisons de gaz via le gazoduc +Force de Sibérie+. Il s’agit du 20 décembre 2019″, a déclaré M. Miller à des journalistes.

Gazprom et CNPC ont signé le 21 mai 2014 un énorme contrat d’approvisionnement de gaz russe à la Chine — pour la première fois par gazoduc — estimé à 400 milliards de dollars sur 30 ans, finalisé après près d’une décennie de difficiles négociations.

Ce gazoduc, baptisé “Force de Sibérie”, devra connecter via plus de 4.000 km de tuyaux les gisements gaziers dans l’immense république de Iakoutie en Russie et la mer du Japon, mais aussi l’est de la frontière chinoise.

“Plus grand projet de construction au monde”, lancé en grande pompe par le président russe Vladimir Poutine, ce projet a constitué une victoire majeure pour le Kremlin, engagé dans un bras de fer sans précédent depuis la Guerre froide avec les Occidentaux après l’annexion de la Crimée en 2014.

“Les travaux se déroulent strictement dans les temps et, en ce qui concerne +Force de Sibérie+, nous sommes même relativement en avance”, a indiqué M. Miller, cité dans un communiqué.

Le coût de la construction des infrastructures destinées à la distribution du gaz russe vers la Chine a été estimé par Gazprom à 55 milliards de dollars, pour un volume livré qui augmentera progressivement jusqu’à atteindre 38 milliards de m3 par an.

Le géant public russe a en outre déclaré ne pas exclure la fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) à la Chine en plus des livraisons classiques.

Gazprom a plusieurs fois annoncé son intention d’accroître ses livraisons vers l’Asie, marché gigantesque où les prix sont relativement élevés, alors qu’il entretient des relations tendues avec ses clients européens.

or-pop/kat/pre

GAZPROM
romandie

Aller en haut