lundi 01 mars 2021
Accueil / Tic & Telecoms / Protection des données : DuckDuckGo surfe sur la même vague que Signal et Telegram

Protection des données : DuckDuckGo surfe sur la même vague que Signal et Telegram

Protection des données : DuckDuckGo surfe sur la même vague que Signal et Telegram

Technologie : Le moteur de recherche DuckDuckGo, axé sur la protection de la vie privée, a franchi la barre des 100 millions de requêtes en un jour. Un exploit qui doit beaucoup au regain d’intérêt des utilisateurs pour la protection de leurs données.

Le moteur de recherche DuckDuckGo, axé sur la protection de la vie privée, a franchi cette semaine une étape importante dans son histoire vieille de 12 ans en enregistrant lundi dernier sa toute première journée à plus de 100 millions de requêtes de recherche d’utilisateurs.

Ce record d’audience intervient après deux années de croissance soutenue. Un regain de succès observé depuis août 2020, mois au cours duquel le moteur de recherche a commencé à enregistrer régulièrement plus de 2 milliards de requêtes par mois. Ces chiffres sont faibles par rapport aux 5 milliards de requêtes quotidiennes de Google, mais c’est un signe positif que les utilisateurs recherchent des alternatives.

La popularité de DuckDuckGo survient après que le moteur de recherche s’est développé au-delà de son propre site, en proposant désormais des applications mobiles pour Android et iOS, mais aussi une extension dédiée à Chrome. Plus de 4 millions d’utilisateurs ont installé ces applications et cette extension, affirmait la société dans un tweet en septembre 2020.

La protection des données au cœur des préoccupations

Mais la popularité croissante du moteur de recherche est également due à son objectif déclaré de ne pas collecter de données sur les utilisateurs et de fournir les mêmes résultats de recherche à tous les utilisateurs. Comme l’a souligné sa direction l’année dernière, ce manque de données granulaires rend parfois difficile pour l’entreprise d’estimer la taille de sa propre base d’utilisateurs. Reste que cet engagement en faveur de la protection de la vie privée a permis au moteur de recherche de gagner des adeptes parmi les personnes soucieuses de la protection de la vie privée.

Preuve de ce succès, DuckDuckGo a été sélectionné comme le moteur de recherche par défaut dans le navigateur Tor. Il est également souvent le moteur de recherche par défaut dans les modes de navigation privée de plusieurs autres navigateurs. L’étape historique de DuckDuckGo intervient alors que Signal et Telegram, deux autres applications centrées sur la protection de la vie privée, enregistrent également des chiffres d’audience records.

Telegram a annoncé lundi qu’elle avait atteint 500 millions d’utilisateurs enregistrés, tandis que les serveurs de Signal ont été mis hors service vendredi après avoir vu « des millions et des millions de nouveaux utilisateurs » dans un afflux soudain qui, selon l’entreprise, a dépassé même ses prévisions les plus optimistes. Cet afflux doit beaucoup aux erreurs de communication de Facebook, qui a annoncé la semaine dernière vouloir bloquer l’accès aux comptes WhatsApp des utilisateurs n’ayant pas accepter une nouvelle politique de confidentialité qui permettrait à Facebook d’accéder à plus de données sur ses utilisateurs.

Une erreur corrigée vendredi par WhatsApp, qui a annoncé reporter de trois mois sa nouvelle politique de confidentialité. Le mal était déjà fait pour le réseau social, des centaines de millions d’utilisateurs ayant appelés à leur droit à la vie privée en affluant sur Signal et Telegram.

zdnet

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut