Accueil / Auto & Transports / PSA Retail et le groupe Car Avenue créent une plateforme PR commune

PSA Retail et le groupe Car Avenue créent une plateforme PR commune

PSA Retail et le groupe Car Avenue créent une plateforme PR commune

PSA Retail et le groupe Car Avenue se sont associés au sein d’une coentreprise à 50/50 pour créer une plateforme PR en Alsace. Un choix d’association que d’autres concessionnaires ont aussi fait pour partager les coûts et minimiser les risques.

 

 

Le déploiement des plateformes de pièces de rechange (PR) de la filiale de distribution du groupe PSA, PSA Retail (PCR), avance à marche forcée. Déjà dotée de 6 plateformes en France (à Lille, Gonesse, Morangis, Nantes, Bordeaux et Lyon), la filiale en a ouvert trois autres depuis le début de l’année : à Marseille en juin, à Nice (Colomars exactement) en juillet, et à Toulouse (Muret) en août. Pour sa dixième plateforme, qui couvrira l’Alsace, elle s’est, pour la première fois, associé à un opérateur privé, le groupe Car Avenue, présidé par Stéphane Bailly, au sein d’une co-entreprise à 50/50. “Nous nous sommes mis d’accord très rapidement avec le groupe Car Avenue, un groupe qui possède comme nous une grande expérience de l’activité à travers sa plateforme PR de Metz”, indique Jean-Baptiste Choupot, directeur pièces et services de PSA Retail. “Avec nos clients existants, nous pouvons compter sur un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros puis, en développant notre clientèle, nous visons 90 millions d’euros à moyen terme”, dit-il. En ajoutant les pièces d’équipementiers à son offre, PSA Retail estime que les garages indépendants représenteront à terme 50% de sa clientèle contre 20% aujourd’hui.
Une quarantaine d’emploi, majoritairement issue des magasins PR des points de vente des deux acteurs, seront générés par ce projet qui devrait aboutir en juin 2017, au moment de la signature des nouveaux contrats de distribution de PR avec le constructeur. Plusieurs terrains ont été identifiés pour installer une plateforme PR de 8 000 m2, “qui sera située au centre de l’Alsace pour être capable de livrer nos clients deux à trois fois par jour, dans un isochrone de une heure et demie maximum”, souligne notre interlocuteur.

“Tout le monde discute avec tout le monde en ce moment”
Le groupe Car Avenue est présent en Alsace avec ses concessions Citroën de Colmar, Sélestat, Haguenau et Saverne tandis que PSA Retail représente Peugeot et Citroën à Mulhouse et Citroën à Strasbourg. Le point de vente Peugeot de Strasbourg appartient pour sa part au groupe Paul Kroely Automobiles qui compte par ailleurs 6 autres points de vente Peugeot en Alsace. Ce groupe a également été approché par PSA Retail pour participer au projet, sans succès. Il pourrait créer une plateforme concurrente sur la même zone, les contrats ne prévoyant pas d’exclusivité territoriale. Nous n’avons toutefois pas réussi à joindre les dirigeants du groupe pour confirmer l’existence d’un tel projet.
PSA Retail comptera en France 12 plateformes PR. Il ne lui reste plus qu’à couvrir Rennes et la Normandie, deux secteurs où sont très présents respectivement le groupe Gémy et le groupe Mary. “Nous n’avons pas envisagé pour l’heure d’autres partenariats avec des opérateurs privés mais nous restons ouverts à toute proposition. Sur ce sujet, tout le monde discute avec tout le monde en ce moment”, indique Jean-Baptiste Choupot.
En effet, compte tenu des investissements importants à réaliser pour remplir les critères définis par le futur contrat de distributeurs PR (surface, nombre de références, volume de stock, taux de service, capitalisation…), d’autres concessionnaires choisissent de s’associer. C’est notamment le cas du groupe Vulcain (Citroën à Clermont-Ferrand) et des concessionnaires Peugeot de Roanne et de Thiers qui créeront en commun une plateforme près de Clermont-Ferrand. C’est aussi le cas du groupe Nedelec (Peugeot dans le Finistère), du groupe Courtois (Peugeot dans les Côtes d’Armor), du concessionnaire Even Rio (Citroën à St-Brieuc) et du groupe This (Peugeot Dinan) qui ont déposé une demande de permis de construire sur un terrain situé à Rostrenen (22), au centre de la pointe de Bretagne.
Le groupe PSA estime que le nombre de plateformes PR tournera autour de 38 à 45 en France, dotées d’un potentiel minimum de chiffres d’affaires de 30 millions d’euros par an. Les concessionnaires qui n’investiront pas dans ces plateformes pourront toujours signer un contrat de DOPR de rang 2, avec un statut proche d’agent commercial, avec la possibilité de facturer et de livrer leurs clients ou de confier ce travail à la plateforme à laquelle ils seront rattachés.

 

 

Xavier Champagne / autoactu.com

Aller en haut