Accueil / Finances / Quand Macron compare son ancien métier de banquier à de la prostitution

Quand Macron compare son ancien métier de banquier à de la prostitution

Quand Macron compare son ancien métier de banquier à de la prostitution

Emmanuel Macron ne regrette visiblement pas son ancienne vie de businessman. Le désormais ministre de l’Economie a comparé au Wall Street Journal son activité de banquier d’affaire à de la prostitution. Rien de moins.

Ministre de l’Economie à 37 ans, l’ancien banquier de Rotschild a suscité ce dimanche la curiosité du Wall Street Journal. Le prestigieux quotidien économique consacre en effet un long article à Emmanuel Macron dans lequel ce dernier fait preuve d’un certain franc-parler.

Comme l’a repéré le Lab, Emmanuel Macron se risque dans les colonnes du titre américain à une comparaison audacieuse: son ancien métier de banquier pourrait être comparé à celui de… prostitué.

“Vous êtes prostitué d’une certaine manière”, déclare le ministre qui résume: “Le boulot, c’est de séduire”. (“You’re a sort of a prostitute. Seduction is the job”, cite le quotidien).

Un métier qu’il décrie régulièrement

Une description de la fonction qui colle assez bien avec ce qu’Emmanuel Macron avait confié dans l’ouvrage de Martine Orange “Rotschild, une banque au pouvoir”: “Le métier de banquier d’affaires n’est pas très intellectuel. Le mimétisme du milieu sert de guide”, avait alors jugé l’actuel locataire de Bercy. Au mois de septembre dernier, il en rajoutait une couche se décrivant ironiquement dans l’Obs comme un “salopard de banquier”.

Au-delà de ce commentaire, le Wall Street Journal se montre plutôt élogieux pour celui qui est aux commandes de l’économie française depuis le mois d’août et qui aurait “conquis le socialiste français qui compte le plus: M. Hollande”, analyse le journal. Décrit comme “adroit pour cultiver les admirateurs en haut lieu”, l’énarque a vu la loi qui porte son nom adoptée en janvier grâce à la procédure du 49-3.

A. D.
bfmtv.com

Aller en haut