Accueil / Finances / Quels sont les pays africains où les impôts sont les plus élevés ?

Quels sont les pays africains où les impôts sont les plus élevés ?

Quels sont les pays africains où les impôts sont les plus élevés ?

En Afrique, selon le rapport Paying Taxes 2017, réalisé par le cabinet international PwC en partenariat avec la Banque mondiale, le taux d’imposition global moyen est de 47,1% des bénéfices commerciaux.

Ce rapport en est à sa 11e édition et consiste en un travail de 12 ans de recueil de données sur les systèmes fiscaux de 190 économies dans le monde. Le document, qui passe au crible les impôts des entreprises, est dans le domaine de la fiscalité ce que le Doing Business du Groupe de la Banque mondiale est à l’environnement des affaires.

En Afrique, la moyenne régionale (composée de l’impôt sur les bénéfices, sur la main-d’œuvre, et d’impôts divers) est de 47,1% du bénéfice commercial, contre 52,3% en Amérique du Sud et 36,2% en Asie-Pacifique. Le Lesotho arrive en tête avec un taux d’imposition globale de 13,6% (score de 10,8% en matière d’impôt sur les bénéfices, et 13,6% concernant les impôts divers). Maurice, traditionnel bon élève dans les classements économiques internationaux, occupe la 4e place avec un taux d’imposition globale de 21,8%. L’Afrique du Sud, deuxième économie du continent, arrive en 6e position avec un taux de 28,8%. Le Nigeria occupe la 15e position avec un taux de 34,3%.

Au Cameroun, il faut 630 heures pour réaliser les formalités fiscales

Le Sénégal occupe la 29e position avec un taux de 45,1%, et devance la Côte d’Ivoire de dix points (39e) avec un taux de 51,3%. Le Maroc, 38e, affiche un taux d’imposition globale de 49,3%.

En Afrique centrale, le Cameroun (57,7%) est 44e, tandis qu’au Maghreb, l’Algérie occupe la 47e position avec 65,6%.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut