Accueil / Finances / Quitus parlementaire à l’adhésion du Togo à l’Afreximbank

Quitus parlementaire à l’adhésion du Togo à l’Afreximbank

Quitus parlementaire à l’adhésion du Togo à l’Afreximbank

L’Assemblée nationale togolaise a lors de la 2ème  séance plénière de  sa  2ème  session ordinaire du 9 octobre, donné son quitus au projet d’adhésion à l’Afreximbank initié par le gouvernement.

Ca y est, le Togo est désormais membre de la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank). Le vote du projet de loi autorisant l’adhésion à la banque, hier mardi par l’Assemblée nationale, vient valider  un processus engagé par l’exécutif togolais il y a deux ans.

La volonté du Togo de signer  l’accord portant création de l’Afreximbank a en effet été annoncé par le chef de l’Etat togolais lui-même en mai 2016. C’était à l’occasion  d’une rencontre qu’il a eue avec Dr. Benedict Oramah, le Président d’Afreximbank, en prélude à un forum qu’avait organisé la banque à Lomé.

« Le président Faure Gnassingbé  a déclaré que la décision du pays à rejoindre la Banque était guidée par le fait que la stratégie d’Afreximbank, en particulier sa vision du commerce intra-Africain, était en droite ligne avec la vision du Togo et les besoins de développement économique du pays», avait écrit la Banque africaine d’Import – Export dans un communiqué.

Ainsi, avec l’adoption de cette loi par l’Assemblé nationale togolaise, le gouvernement reçoit le quitus parlementaire pour une admission formelle à Afreximbank. Le pays pourra participer à l’actionnariat de la  banque  et tirer avantage de  ses  concours  financiers  ainsi que  de son soutien  à l’accroissement des exportations. Le Togo pourra également avec ce quitus de son parlement,  assurer la croissance de son secteur privé, le développement des infrastructures de transport et de logistique, ainsi que l’augmentation de ses capacités de production énergétique.

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) est l’institution multilatérale panafricaine financière dédiée au financement et à la promotion du commerce intra- et extra-africain. Le Togo est le 40ème pays à devenir membre de l’Afreximbank. 39  autres pays africains comme  le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap-Vert, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, l’Egypte, ou encore  le Nigéria sont également membres.

Rachidou Zakari, Lomé 

Ecodafrik

Aller en haut