Accueil / Mines & Energies / RD Congo : Banro Corporation a eu le vent en poupe au troisième trimestre

RD Congo : Banro Corporation a eu le vent en poupe au troisième trimestre

RD Congo : Banro Corporation a eu le vent en poupe au troisième trimestre

La compagnie cotée à la bourse de Toronto, Banro Corporation, qui exploite des actifs aurifères en RD Congo, a produit un chiffre record de 53 377 onces d’or au cours du troisième trimestre 2016. Cette performance porte sa production totale pour le compte de l’année à 147 242 oz d’or.

L’atteinte de ce niveau a été possible grâce aux bons résultats réalisés sur les mines d’or Twangiza et Namoya en RD Congo qui ont respectivement produit 25 187 oz et 28 190 oz au cours du trimestre.

« Nous sommes très satisfaits de la performance du troisième trimestre de Namoya. Avec la robustesse des opérations minières à Twangiza et Namoya, nous disposons d’une base pour continuer la croissance organique de nos deux licences d’exploitation minière et de nos possibilités d’exploration régionales », a commenté le président et CEO, John Clarke.

Pour rappel, en avril dernier, la compagnie a mis à jour les estimations des réserves et ressources minérales des deux projets. A Twangiza, les réserves minérales prouvées et probables ont été estimées à 27,67 millions de tonnes titrant 2,05 g/t soit 1,82 million d’onces (Moz) tandis qu’à Namoya, les estimations font état de 20,94 millions de tonnes titrant 2,02 g/t soit 1,36 Moz.

Banro Corporation espère détenir, à long terme, sur la ceinture aurifère du Sud-Kivu et de Maniema, quatre mines en production en ajoutant à Twangiza et Namoya, deux autres mines que sont Lugushwa et Kamituga.

Louis-Nino Kansoun / agence ecofin

Aller en haut