Accueil / Tic & Telecoms / RD Congo: le ministre des télécoms rassure la GSMA sur la protection de l’investissement des opérateurs télécoms

RD Congo: le ministre des télécoms rassure la GSMA sur la protection de l’investissement des opérateurs télécoms

RD Congo: le ministre des télécoms rassure la GSMA sur la protection de l’investissement des opérateurs télécoms

Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Emery Okundji (photo), a déroulé à l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) la stratégie du gouvernement de la République démocratique du Congo pour développer le marché télécoms afin que ses membres y évoluent sereinement. C’était la semaine dernière, lors de l’atelier organisé, le 21 septembre 2017, à Kinshasa par la GSMA sous le thème: « Comment libérer et exploiter pleinement le potentiel de la 4G en République démocratique du Congo ».

Au cours de cette rencontre, le ministre Emery Okundji a rassuré la GSMA sur les actions programmées par l’Etat pour bâtir un écosystème télécoms dans lequel Vodacom, Airtel, Orange, Africell, l’Etat et les consommateurs prospèreront. Le ministre a annoncé, entre autres, la 4G mobile destinée à soutenir les investissements des opérateurs télécoms et à répondre à la forte demande des consommateurs en services télécoms de haute qualité et innovants. Les conditions techniques nécessaires à l’avènement de cette technologie mobile sont en train d’être mises sur pied, notamment le basculement vers la télévision numérique terrestre pour libérer des fréquences pour le haut débit.

Le ministre a également souligné que, dans un souci de sécurité de l’investissement des opérateurs télécoms présents dans le pays, la RDC leur garantit l’option d’un renouvellement de leur licence, une fois arrivée à expiration. « Le projet de loi sur les télécommunications déposé par le gouvernement pour adoption au parlement, fixe la durée d’une licence à 20 ans et prévoit la possibilité de son renouvellement. Une telle disposition constitue, à coup sûr, un gage de garantie de sécurité des investissements », a expliqué Emery Okundji.

Autre action annoncée par le PT-NTIC au profit des opérateurs télécoms, c’est la facilité d’importation d’équipements TIC et télécoms (smartphones, tablettes, ordinateurs, etc.) destinés aux populations défavorisées, aux milieux scolaires et estudiantins. L’accès aisé des populations à ce type d’équipements contribuera à une plus grande consommation des services des opérateurs télécoms.

agence ecofin

Aller en haut