mercredi 23 octobre 2019
Accueil / Mines & Energies / RDC : le chinois Zijin augmente sa participation dans Ivanhoe Mines

RDC : le chinois Zijin augmente sa participation dans Ivanhoe Mines

RDC : le chinois Zijin augmente sa participation dans Ivanhoe Mines

La compagnie chinoise Zijin Mining augmente davantage ses intérêts dans le projet de cuivre Kamoa-Kakula, en RDC. En plus d’être le principal partenaire d’Ivanhoe Mines sur le projet, elle a augmenté à 13,88 % sa participation dans la société canadienne.

Ainsi, dans le cadre d’une opération privée de vente d’actions, Citic Metal et Robert Friedland (coprésident de la société) ont accepté de céder respectivement 35 752 011 actions (3 %) et 12 900 271 actions (1,8 %) de leur participation à Zijin. Le prix de vente sera fixé un jour avant la finalisation, en considérant un plancher de 3,98 dollars canadiens. Après la clôture de la transaction, Citic détiendra 26,4 % du capital-actions d’Ivanhoe et Robert Friedland 13,2 %.

« Ce rééquilibrage de l’actionnariat démontre une fois de plus le haut niveau de confiance et de coopération stratégique entre Ivanhoe Mines, Citic Metal et Zijin Mining », a déclaré M. Friedland.

Par ailleurs, les partenaires du projet Kamoa-Kakula ont procédé cette semaine à plusieurs nominations. L’ancien vice-président d’Ivanhoe Mines Mark Farren devient le PDG de la coentreprise, alors que Louis Watum est désormais le président du Conseil d’administration de la filiale congolaise qui développe le projet. Warwick Morley-Jepson, un vétéran de l’exploitation minière en Afrique du Sud, occupera désormais le poste de directeur d’exploitation (COO).

Pour rappel, la première phase du projet Kamoa-Kakula porte sur le développement du gisement Kakula, dont l’entrée en production est prévue pour 2021.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut