Accueil / Développement / RDC: Le gouvernement encourage la création des cimenteries locales

RDC: Le gouvernement encourage la création des cimenteries locales

RDC: Le gouvernement encourage la création des cimenteries locales

D’ici la fin du troisième trimestre 2016, deux nouvelles cimenteries seront opérationnelles dans la province du Kongo central. Il s’agit de la Cimenterie Kongo et de PPC Barnet.

Voilà qui justifie l’arrivée ce 27 septembre 2016, dans le territoire de Songololo, du Premier ministre Matata Ponyo Mapon. C’est le gouverneur de province Jacques Mbadu qui accueille le Chef du gouvernement au pied de l’avion.

Kinshasa, le 28 septembre 2016(COM)- L’un des objectifs de cette mission marathon du Chef du gouvernement est de voir si les avantages fiscaux ont profité à ces deux firmes déterminées à accompagner la vision de modernité, chère au Président de la République Joseph Kabila Kabange.

A sa descente dans les installations de la Cimenterie Kongo, Cimko en sigle, Matata Ponyo est édifié sur notamment le fonctionnement du concasseur, du four et de la salle de commandes qui prend en charge l’ensemble du système qui du reste, est ingénieux. Avec sa capacité installée et ses investissements chiffrés à 270 millions de dollars américains, cette firme sera à mesure d’offrir 1 million 2 cents mille sacs du ciment gris chaque année. Il sied de noter que la Cimenterie Kongo table sur la création de 450 emplois directs et 10 mille emplois indirects. En novembre 2016, le premier sac du ciment Cimko sortira de l’usine. Sur le plan social, l’entreprise construit un logement pour son personnel, un hôpital et une école aux standards internationaux. Lors de son passage, le Premier ministre a rappelé la nécessité de soutenir l’industrie locale.

Pas de rupture du tout, Matata Ponyo Mapon va se diriger dans les entrailles de PPC-Barnet, cette autre grande cimenterie moderne nouvellement construite et dont le taux de réalisation avoisine 95 %. D’abord, le Premier ministre et sa délégation participent à une réunion avec le haut management de cette firme. L’occasion de présenter les progrès réalisés et les obstacles à surmonter à savoir: l’électrification avec la connexion à la ligne Inga et le problème du dumping dû à l’importation du ciment gris de l’Angola.

Vient alors l’inspection du site. C’est la découverte d’une série de gigantesques machines et dispositifs impressionnants fonctionnant dans un système moderne et intégré qui attire l’attention des visiteurs. Des explications sur le concasseur à même de broyer 4.500 tonnes de calcaire par jour, sur le fonctionnement du cheminé et l’homogénéisation des produits sont fournies avec brio, par ces deux jeunes ingénieurs congolaises. La partie intelligente de l’usine, cette salle de commande qui veille entre autre sur la température et la qualité du produit est ouverte au gouvernement congolais. Placé sous la commande d’une jeune chimiste congolaise, le laboratoire axe son attention sur le contrôle de qualité et le processus de production. La firme inondera le marché congolais avec 1 million de tonnes par an, soit près de 20 millions de sacs au cours de la même période.
En fin, le Premier ministre Matata Ponyo et son équipe visitent le village PPC-Barnet. Ici, 60 sur 72 villas en construction sont achevées. Mettant en exergue le fait que la révolution de la modernité n’est un vain mot, le Chef du gouvernement reste positivement marqué par cette ronde. Pour lui, la production locale favorise la création des richesses avec notamment la prise en charge de la main d’œuvre locale et le paiement des taxes. « Près de 750 millions de dollars américains ont été investis par ces deux firmes, sous le mandat du Président Kabila »

Pour leur part, le gouverneur du Kongo central et les parties prenantes au projet croient au développement du pays et à l’amélioration du climat des affaires.

Le ministre d’Etat au Budget, le ministre de l’Economie, son collègue des Finances, le gouverneur de la Banque centrale du Congo ainsi que le Vice-ministre du Plan sont aussi venus encourager ces nouveaux investissements.

MTB

congoopportunities.net

Aller en haut