Accueil / Mines & Energies / RDC : le projet Kamoa-Kakula est la quatrième plus grande découverte de cuivre au monde (Ivanhoe Mines)

RDC : le projet Kamoa-Kakula est la quatrième plus grande découverte de cuivre au monde (Ivanhoe Mines)

RDC : le projet Kamoa-Kakula est la quatrième plus grande découverte de cuivre au monde (Ivanhoe Mines)

En RDC, le «remarquable» gisement Kakula, du projet Kamoa-Kakula, contient beaucoup plus de cuivre que précédemment estimé. La compagnie minière Ivanhoe Mines a annoncé lundi une hausse de 50% des ressources minérales indiquées, à une teneur de coupure de 3%, suite à une nouvelle estimation réalisée sous la direction du consultant Amec Foster Wheeler.

Kakula hébergerait désormais 174 millions de ressources minérales indiquées titrant 5,62% de cuivre, et des ressources inférées supplémentaires de 9 millions de tonnes titrant 3,66% de cuivre. A une teneur de coupure de 1%, les ressources indiquées sont évaluées à 585 millions de tonnes titrant 2,92% de cuivre.

Ivanhoe a déclaré que cette nouvelle estimation de ressources place le projet Kamoa-Kakula comme étant la quatrième plus grande découverte de cuivre au monde, devant le grand gisement Grasberg en Indonésie. Mieux, les teneurs en cuivre du projet seraient, de loin, les plus importantes du top 10 des plus grands gisements de cuivre au monde.

«Kakula est la plus remarquable découverte minérale que nous ayons vue durant nos plus de 35 ans (d’exploration, ndlr) dans l’industrie de l’exploration.», commente Robert Friedland, président exécutif d’Ivanhoe.

Le projet Kamoa-Kakula est une coentreprise entre Ivanhoe Mines, Zijin Mining et le gouvernement de la RDC.

Louis-Nino Kansoun
Agence EcoFin

Aller en haut