Accueil / Mines & Energies / RDC : les principales sociétés minières claquent la porte de l’organisation patronale

RDC : les principales sociétés minières claquent la porte de l’organisation patronale

RDC : les principales sociétés minières claquent la porte de l’organisation patronale

La FEC, organisation patronale de la RDC, vient de perdre d’un seul coup sept adhérents : les principales sociétés minières du pays, qui estiment « ne pas être représentées de manière adéquate » par l’organisation présidée par Albert Yuma. Cette annonce intervient alors que ces sociétés se sont vues le mois dernier signifiées une prochaine renégociation de leurs partenariats avec la Gécamines, la société d’État dirigée par un certain… Albert Yuma.

Randgold, AngloGold Ashanti, Glencore, Ivanhoe Mines, China Molybdenum Co… Les principaux acteurs du secteur minier congolais ont annoncé, ce jeudi 15 mars, leur décision de quitter la Fédération des entreprises du Congo (FEC), l’organisation patronale de RDC, « avec effet immédiat ».

Dans un communiqué commun, sept sociétés représentant 85 % de la production de cuivre, de cobalt et d’or du pays, expliquent que l’organisation « ne représente pas leurs intérêts de manière adéquate ».

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut