Accueil / Développement / RDC/Ministère du Commerce: Me Nefertiti Ngudianza de plain-pied dans la validation du …

RDC/Ministère du Commerce: Me Nefertiti Ngudianza de plain-pied dans la validation du …

RDC/Ministère du Commerce: Me Nefertiti Ngudianza de plain-pied dans la validation du …

RDC/Ministère du Commerce: Me Nefertiti Ngudianza de plain-pied dans la validation du Cadre organique du Secrétariat général au Commerce.

 

 

Il est un réel problème dans le secteur du commerce en République démocratique du Congo (RDC), le cadre organique conçu pour le fonctionnement du Secrétariat général au Commerce devait être ajusté. Tel est le constat fait par plus d’une personne dont la ministre Néfertiti Ngudianza Bayokisa Kisula chargée du Commerce qui a réservé une place de choix, entre autres ses principales préoccupations, à l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel de ce secteur; la recherche d’un meilleur Cadre organique du Secrétariat général au Commerce en est l’une des preuves tangibles.

Ouvert en effet le mardi 23 août 2016 par la ministre précitée, l’atelier de validation du Cadre organique du Secrétariat général au Commerce a vécu. La compétence des experts a été prouvée parce qu’ils ont, au nombre de motivations, tenu compte des mots indiqués de la tutelle représentée par la ministre qui avait d’emblée rappeler, dans son allocution de circonstance, qu’à l’issue de deux ans de travaux de consultation et d’échange, les experts du Ministère du Commerce et ceux de la Fonction Publique étaient arrivés à produire le « Nouveau Cadre organique du Secrétariat général au Commerce » dont l’atelier de validation était la raison dudit atelier.

Au regard du fait que la réforme de l’Administration Publique constitue l’un des axes essentiels sur lesquels le Gouvernement congolais s’est engagé pour doter la RDC d’une administration moderne capable de contribuer avec efficacité et efficience à l’atteinte des objectifs du développement, la ministre N. Ngudianza a dit qu’elle avait inscrit, en arrivant à la tête de ce Ministère, cette question de l’élaboration du Cadre organique du Secrétariat général au Commerce parmi ses priorités. Aussi, la ministre a rappelé que l’Administration Publique constitue l’épine dorsale du pouvoir public et c’est à travers elle que passe la sève qui nourrit toute la nation et la construit.

Prenant la parole, soit dit en passant, la secrétaire générale a.i a, dans son mot de bienvenue, indiqué que valider le nouveau Cadre organique du Secrétariat général au Commerce signifie donner au Ministère une boussole qui orientera ses actions et ses projets vers la réalisation de ses missions régaliennes telles que définies dans la nomenclature globale du Gouvernement et de l’Etat congolais.

Ministère du Commerce, il n’est pas déplacé d’affirmer que la ministre Nefertiti Ngudianza était de plain-pied, le mardi 23 août 2016 à Kinshasa, dans la validation du Cadre organique sus évoqué. Cela s’est prouvé avec cette validation obtenue après l’atelier y relatif organisé pendant 72 heures. Son vœu doublé d’invitation à l’ouverture dudit atelier, celui de voir les participants doubler d’ardeur pour que le travail commencé soit couronné de succès à travers la mise à la disposition de l’Administration du commerce d’un nouveau Cadre organique à même d’apporter des mutations positives au regard des défis à relever, a été exhaussé, parce que la validation a été effective. C’est donc là une innovation à inscrire le crédit de l’intelligence des Congolais au travers des ressources humaines de ce Ministère appelé à davantage jouer un rôle moteur dans la recherche du développement intégral de notre pays.

C’est mieux que le nouveau Cadre organique ait été validé. Quitte au personnel de s’assumer davantage !

 

 

 

Simon Kinsangala / congoopportunities.net

Aller en haut