samedi 07 décembre 2019
Accueil / Finances / Réforme du Franc CFA : L’agence américaine Moody’s craint une nouvelle dévaluation

Réforme du Franc CFA : L’agence américaine Moody’s craint une nouvelle dévaluation

Réforme du Franc CFA : L’agence américaine Moody’s craint une nouvelle dévaluation

La décision prise par les Chefs d’Etats de la Cemac de revisiter les accords de coopération monétaire avec la France, notamment une réforme en profondeur du Franc CFA, pourrait être très lourde de conséquences pour les économies de la sous-région, estime l’une des plus grandes agence de notation financière au monde.

« Une modification du régime monétaire actuel pourrait entraîner une dévaluation de la monnaie et causerait beaucoup de perturbations […] 

À court terme, une dévaluation perturberait et réduirait la soutenabilité de la dette extérieure.

À long terme, l’effet d’un nouveau régime, avec ou sans dévaluation de la monnaie, reste incertain et dépendrait de la capacité des autorités à abaisser le taux de change réel pour accroître la compétitivité », a indiqué Moody’s dans une note publiée le 26 novembre 2019 et dont l’Agence Ecofin a eu copie.

Dans ce document, l’Agence de notation américaine analyse les enjeux de la décision prise lors du sommet extraordinaire de la Cemac organisé le 22 novembre à Yaoundé.

À l’issue de cette rencontre, cinq chefs d’État de cette sous-région et le Premier ministre du Gabon, ont convenu « d’engager une réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération monétaire » avec la France.

La BEAC et la Commission de la Cemac ont été chargées de « proposer, dans des délais raisonnables, un schéma approprié conduisant à l’évolution de la monnaie commune ».

directinfosgabon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut