Accueil / Tic & Telecoms / Remaniement chez HTC, la cofondatrice Cher Wang nommée PDG

Remaniement chez HTC, la cofondatrice Cher Wang nommée PDG

Remaniement chez HTC, la cofondatrice Cher Wang nommée PDG

Le directeur général Peter Chou est remplacé par la cofondatrice, Cher Wang. Le constructeur taïwanais, pionnier des smartphones, peine à enrayer la baisse des ventes, pris en tenailles entre poids lourds du haut de gamme et fabricants chinois. HTC essaie de se repositionner vers les objets connectés et les casques de réalité virtuelle.

HTC a réussi à créer le buzz au Mobile World Congress de Barcelone début mars. Non pas avec son nouveau smartphone haut de gamme, le One M9, certes réussi, bien fini, sans caractéristique très différenciante de la concurrence, mais plutôt avec son bracelet de fitness connecté et son casque de réalité virtuelle Vive. Deux domaines d’avenir dans lesquels le constructeur taïwanais souhaite se projeter et accélérer. C’est visiblement la direction que compte prendre le groupe en nommant la cofondatrice Cher Wang, jusqu’ici présidente, au poste plus opérationnel de directrice générale, en remplacement de Peter Chou, le cofondateur et figure emblématique du pure-player du marché. Une nomination à effet immédiat annoncée ce vendredi par le groupe.

“Nous assistons à de rapides changements dans le secteur, le smartphone devenant un hub personnel nous connectant à un univers croissant d’objets intelligents. Nous avons été les pionniers du marché du smartphone, désormais cet esprit nous guide vers le potentiel d’une nouvelle generation de produits et services connectés L’accueil étourdissant reçu au début du mois par notre produit de réalité virtuelle, le HTC Vive, met en évidence l’importance de ces nouvelles technologies connectées pour notre avenir” fait valoir Cher Wang, dans un communiqué.

La femme la plus riche de Taïwan

Peter Chou, qui a transformé l’entreprise de simple assembleur de PC pour Compaq à l’une des marques les plus reconnues du smartphone, se voit confier « un nouveau rôle stratégique » portant sur l’innovation produit: il prend la direction du laboratoire des développements d’avenir. Le conseil d’administration souligne qu’il a su faire preuve dans ce domaine au cours des deux dernières années de « son expertise en technologie de pointe et en design de classe mondiale. »

Elue « la femme la plus puissante du monde du mobile » en 2011 par Forbes et toujours classée dans le top 100 des femmes les plus puissantes dans le monde, Cher Wang, diplômée de Berkeley et âgée de 56 ans, est la femme la plus riche de Taïwan et la huitième fortune de l’île (estimée autour de 1,6 milliard de dollars), grâce à HTC, qu’elle a cofondé en 1997.

« Je connais l’entreprise, les employés, et j’ai la vision » a-t-elle confié dans une interview à l’agence Bloomberg, indiquant qu’elle avait elle-même suggéré sa nomination.

Le constructeur, qui a été le premier à lancer un smartphone sous Android avec Google en 2008, doit désormais faire face à une concurrence multiple, notamment des fabricants chinois (Huawei, Lenovo, Xiaomi), et peine à se différencier. S’il a enfin retrouvé la croissance au quatrième trimestre, pour la première fois en depuis trois ans, HTC a vu sa part de marché s’effondrer de près de 9% à moins de 2% aujourd’hui.

Delphine Cuny
latribune.fr

Aller en haut